Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 18:24

               AOÛT  2015

 

      Nous aurions pu ne rien avoir à vous dire de ce mois, nos responsables d’Antennes ayant mis la clé sous la porte pour cause de vacances. Pourtant la porte est restée entre ouverte à Compiègne pour des lectrices courageuses, qui malgré les grandes chaleurs, se sont relayées pour recevoir de la Poste les boîtes de disques de notre bibliothèque sonore, les contrôler, ranger les disques dans les rayons, remplir les fiches, choisir de nouveaux titres et les réexpédier rapidement à tous ceux de nos membres, qui attendent toujours avec impatience les dizaines et dizaines d’heures de récits vivants, de rêves et d’aventures.

 

      A Nogent aussi la porte est restée entre baillée, les habitués profitant de l’absence des responsables, ont pris grand plaisir à se rencontrer régulièrement, pour discuter, jouer, se balader, naviguer sur l’Oise et savourer un vrai déjeuner gastronomique dans le jardin de la maison que Bruno venait d’acheter…

      Et puis ils ont reçu des félicitations du Musée de la pierre de Saint Maximin, qui pour la réalisation de ses différents projets, a donné la première place à notre association pour sa participation compétente au programme d’accessibilité.

      Le fameux Moïse en entretien au Centre de Réadaptation Sainte Marie à Paris, a reçu les compliments de leurs services pour l’excellente collaboration du Fil d’Ariane pour la préparation et la présentation des candidats à leur stage.

      Il fallait bien qu’on vous le dise, non?

 

 

      Difficile pendant ces chaudes semaines de vacances, de se détendre complètement, malgré les heures agréables avec la famille, les amis, les fêtes,  les voyages, parce que au fond de soi, on n’arrivait pas tout à fait à oublier les tragédies des populations fuyant la barbarie islamiste…

      Et puis dès la rentrée, cette insoutenable photo du corps d’un petit enfant de 3 ans, échoué sur la plage de Bodrum.

      Toute la souffrance symbolisée par cette photo  a secoué brutalement la conscience des gens et fait sortir les gouvernements de leur léthargie…

      Pour tout un groupe du Fil d’Ariane, Baudrum rappelle de magnifiques journées ensoleillées que nous avons passées en Turquie, il y a pas mal d’années.

      Baudrum était un haut-lieu dans l’Antiquité et s’appelait alors Halicarnasse. C’est là que se dressait le tombeau du roi Mausole, extraordinaire architecture que les Grecs appelaient le Mausolée d’Halicarnasse, l’une des 7 Merveilles du Monde.

      Ce magnifique monument a résisté au temps et aux hommes pendant 15 siècles puis a été détruit par un tremblement de terre. Plus tard les Chevaliers de l’Ordre de Malte ont utilisé ces ruines et construit une citadelle pour protéger le port.

      Nous l’avons visitée, nous avons escaladé des centaines de marches irrégulières pour arriver sur les remparts de cette forteresse. Sur les murs affleurent des morceaux de marbres, des fragments de bas-reliefs, de frises, de colonnes. Là-haut, du chemin de ronde, les Chevaliers  pouvaient surveiller le port et la mer.

      Dans ce port, nous nous sommes embarqués sur une goélette et navigué en soulevant des vagues bleu-clair. Vers midi, les marins ont jeté l’ancre près d’une petite île, et nous ont installés  sur le pont, à l’ombre d’une toile tendue. Ils nous ont servi de délicieuses brochettes et du vin léger d’Anatolie.

      Nous avons ensuite louvoyé autour d’une autre île et plusieurs d’entre nous ont plongé dans cette eau incroyablement trasparente au milieu de poissons multicolores et peu farouches.

      Le soir, en débarquant, la voix enregistrée du Muezzin tombait des hauts-parleurs d’un minaret, appel à la prière que semblaient ne pas entendre les passants turcs vaquant à leurs affaires.

 

      Comment rapprocher ces 2 images, celle d’une mer bienfaisante, d’opaline et de soleil et celle d’une mer impitoyable qui rejette sur le sable le petit corps dont elle a pris la vie?

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires