Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 16:28

Pour une meilleure Accessibilité

 

      Nous espérions tous une rentrée en douceur pour passer du rythme des vacances à celui de nos activités, mais non, il a fallu tout de suite faire face à un calendrier chargé.

        Pour l’Accessibilité Rappelons que la loi de 2005 donnait 10 ans aux municipalités et aux commerçants pour rendre leurs locaux accessibles aux personnes handicapées. En 2015 ce programme est loin d’être réalisé, le Gouvernement a accordé un nouveau délai de 5 ans, avec l’obligation de lui   donner pour chaque commune un Agenda d’Accessibilité programmé ( ADAP ).

        C’est pour que nous soyions informés de ces Agendas que nous avons travaillé dans les Commissions d’Accessibilité: de Beauvais, de Saint-Quentin, de l’Agglomération du Pays de Laon et de l’Agglomération de Compiègne.

        Comme chaque mois nous avons siégé dans la Commission départementale d’Accessibilité de l’Aisne, pour le contrôle de la conformité des permis de construire aux règles d’accessibilité des handicapés.

        De plus nous avons visité les nouveaux aménagements de la Médiathèque et de la Gare de Beauvais.

        Nous avons vérifié l’accessibilité du Gymnase de Laon, en particulier pour l’organisation du prochain Forum Info-Santé-Handicap.

        Enfin nous avons siégé au CCASS de Soissons et tenu nos permanences mensuelles à la MDPH de Laon et à la Mairie d’Hirsson.

 

 

Nos Rendez-vous

 

        Premier Rendez-vous au Siège présidé par Maria: réunion des Responsables de nos Equipes. Tour d’horizon des prévisions d’activités de Septembre et Octobre, puis on note que Régis, depuis de nombreuses années responsable de Nogent demande à être remplacé par Gabrielle, Nicole de   Beauvais est invitée à entrer dans le Bureau et Véronique va prendre en charge la Trésorie de l’Association, avec l’aide de Jean-Pierre qui tenait ce poste. Bien sur, atmosphère très amicale.

 

        Deuxième Rendez-vous: une journée d’échanges proposée par les étudiants de l’Université Technologique de Compiègne, dans le cadre de leur opération TUC ( Tous unis Citoyens ).

        Notre part c’était de tenir un stand d’Information dans leurs locaux, avec des tests d’identification tactile, des parcours et des jeux les yeux bandés. Stand très fréquenté par les étudiants et les professeurs.

        La part de l’UTC: 2 équipes de futurs ingénieurs se sont relayées, de façon assez acrobatique, pour lessiver les peintures des murs et des plafonds des 2 étages de notre escalier. Performance difficile et plus sportive que réellement efficace, mais le symbole a été respecté.

        Ensuite,toujours pour mieux faire connaître notre Association, nous avons planté nos stands d’Information dans  le Forum Agora d’Amiens, dans le Forum de Beauvais, dans celui de Compiègne et dans celui de Nogent.

        Enfin! après 26 mois d’exil, Agnès responsable  de Saint-Quentin, a glissé la clé dans la porte neuve de nos bureaux, 3 Boulevard Bambetta.

        Quel choc! tout est neuf et l’ambiance très claire efface et jette dans l’oubli les images sombres des meubles et des appareils calcinés, des murs et les plafonds recouverts d’une suie noire et toxique, après l’incendie de Juillet 2013.

        Cela va être passionnant de mettre partout de la couleur avec les nouveaux meubles, les appareils la décoration et surtout la vie de la belle Equipe restée fidèle, qui va reprendre pleinement son action.

 

 

Soyons autonomes

 

        A la demande du Conseil Régional, notre « voyageuse d’essais » Anita a testé la prise en charge des voyageurs non-voyants, par les agents de la SNCF sur le parcours Beauvais-Creil. On l’a donc bien mise dans le train au départ mais, manque de chance, il n’y avait personne à Creil pour la recueillir.        Elle a dû se débrouiller seule pour descendre du train avant qu’il ne l’emporte plus loin et s’y retrouver dans le dédale des quais, des escaliers souterrains jusqu’à la sortie.

        Pour une fois mauvaise note pour le service « Accès plus ».

 

        Est-ce vraiment un cours d’autonomie ce cours de cuisine de Beauvais, ou bien une séance de détente et de récréation?

         Cette fois-ci l’Equipe a quitté ses locaux, pourtant bien équipés et s’est transportée dans un joli lieu, le gîte rural « le Moulin des Huguenots ». Ce dépaysement a certainement donné une autre saveur aux sauces et aux rires de nos apprentis cuisiniers

Détendons-nous

 

        Encore une visite au Musée de la pierre de Saint Maximin, cette fois-ci l’Equipe de Compiègne s’était jointe à celle de Nogent. Nous nous sentons maintenant là un peu en pays conquis, aussi après l’accueil très amical, la visite, les explications, les dialogues, nous nous sommes installés dans les       beaux jardins du Musée, pour une longue et ensoleillée séance de barbecue.

        Bonne formule pour donner du goût à la Culture.

 

        Attirés par le soleil de fin d’été, nos amis de Soissons se sont répartis dans les voitures et ont voulu eux aussi passer une journée au Tréport.

        Ceux de Beauvais leur avaient donné toutes les bonnes adresses, en particulier celle qui est au centre de la journée, le restaurant « Côté Plage »…

        En sortant de table, ils se sont partagés la tâche, un groupe est sorti en mer sur une vedette du port, dont le bruit du moteur couvre souvent la voix du guide. Quand le bateau s’éloigne et commence à danser sur les vagues, parfois, le vent friolant ramène l’odeur des gaz d’échappement dans l’odeur       iodée de la mer.

        L’autre groupe, moins aventureux, a traversé les quartiers et l’histoire de la ville et du port, sur le petit train sur pneus qui s’arrête poliment à chaque feu rouge et donne aux passagers le sentiment d’être de vrais touristes.

 

        Nous nous sommes promenés, là aussi avec gourmandise, dans le Marché du terroir de Laon, là où se donnent rendez-vous tous les producteurs de bonnes choses de la région…

        Et puis à Beauvais, nous avons déambulé, sans trop s’approcher du bord, autour du grand Plan d’eau du Canada. Que d’eau,  que d’air.

 

 

        

Musée de la pierre
Musée de la pierre

Musée de la pierre

 La chasse au Trésor

 

        Elle n’est sans doute pas encore ouverte,seulement entre baillée, parce qu’à part une vente d’enveloppes gagnantes sur le stand du Forum de Nogent, pour le reste nous sommes revenus bredouilles.

        Un espoir toutefois, le Maire d’Armancourt va prêter gracieusement sa salle à la Compagnie de théâtre « La Treille », dont notre lectrice et amie Fella fait partie. Cette troupe va y organiser un spectacle au profit du Fil d’Ariane. Belle idée, nous vous en reparlerons.

       

 

Nos rencontres

 

        A Château-Thierry, nous suivions Françoise depuis plusieurs années, nous nous occupions de son courrier, de ses comptes. Instable,et en mauvaise santé, la mort accidentelle de son fils l’a rendue encore plus fragile. Elle va quitter la région pour retrouver de la famille à Toulouse.

 

        Toujours à Château-Thierry nous accompagnons au plus près Patrick, non-voyant vivant seul, victime parfois de crises dépressives violentes.

        Pierre Le Menier notre délégué, l’a accompagné dans toutes ses misères, séjours à l’hôpital, procès avec son propriétaire pour destructions de biens, récupération du chien-guide désemparé…

        Maintenant le calme est revenu, la vie se réinstalle dans l’appartement réparé et l’Ecole de chiens-guides de Caubert accepte de lui confier un nouveau chien.

        Perci Pierre.

 

        Depuis plus d’un an Maria a commencé les démarches pour faire entrer notre amie Annie en maison de retraite. Devenue totalement dépendante, Annie ne pouvait plus rester seule dans son petit appartement. La bonne nouvelle vient d’arriver, elle est entrée dans la maison de retraite « Fournier        Sarlovèze, où nous et tous ses amis pourront souvent la voir.

 

        Geneviève âgée et mal-voyante vient d’entrer elle aussi dans cet établissement, c’est une ancienne de notre équipe et elle se trouve anormalement dans le dénuement. Nous travaillons avec les services sociaux pour obtenir des éclaircissements sur la gestion de ses ressources par sa famille.

 

        Nous allons rencontrer bientôt à Saint Quentin, la tutrice d’un monsieur qui vient de perdre la vue.

 

        Claudine de Thourotte, touchée par la DMLA, s’inscrit à notre Bibliothèque sonore et a besoin de petits matériels spécialisés.

 

        Nous prêtons un lecteur de CD Victor à une dame mal-voyante qui vient d’entrer à la maison de retraite « le Tiers Temps ».

 

        Nous avons rencontré un couple à Beauvais désemparé, dont le mari vient de perdre presque complètement la vue.

 

        Nous avons revu une nouvelle fois Antony dans le Foyer d’aide médicalisé de Belleu. Déficient mental, la perte de la vue le prive d’une grande partie de ses moyens. Il ne peut pas s’intéresser aux jeux adaptés que nous lui avions apportés. Nous orientons ses éducateurs vers le Centre de ressources         spécialisé de Loos-les-Lille.

 

        Nous avons reçu Pascal, la cinquentaine, artisan en difficulté. Une rétinite pigmentaire ne lui laisse plus que 6 dizièmes au meilleur oeil et la descente  continue. Il ne reçoit aucune indemnité. Nous allons travailler avec lui, nous lui conseillons de ne plus conduire, décision difficile à prendre et nous       l’inviterons dans notre prochain groupe de Paroles.

 

 

        Concrétisation des démarches de nos amis de Nogent, notre célèbre Moïse  entre en stage de réadaptation fonctionnelle au Centre Sainte Marie de Paris.

 

 

        Il y a plus d’un an, nous avons fait la connaissance de Louis, environ 50 ans. Il avait travaillé dans l’ESAT de Noyon avant de perdre brutalement et complètement la vue. Jusque là, il vivait bien adapté à sa déficience mentale, mais la cécité l’a plongé dans une profonde dépression et lui et ses éducateurs avaient grand besoin d’aide et de conseils  pratiques.

        Son traitement le rendait passif, silencieux et inexpressif. Son abord n’était pas facile, pourtant il revenait chaque semaine parce qu’il s’était fait des amis dans l’équipe, qui gentiement le poussaient à écouter, à s’intégrer, à parler, puis à le faire jouer aux dominos.

        Peu à peu, au fil des mois, il s’est réchauffé et nous a sidéré au Triviale poursuite par l»étendue de ses connaissances et aux dominos, avec l’aide des bons joueurs, il a si bien progressé que finalement il est devenu le meilleur d’entre eux.

        Il fallait voir , lors du décompte des points, son sourire malicieux.

        Il vient de nous faire ses adieux, il quitte son foyer de Noyon pour s’installer dans celui de Monchy Saint Eloi, lui offrant une plus grande variété d’activités.

        Bonne chance l’ami Louis!

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires