Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 14:21

Janvier 2016

 

 

      Pour que les auspices de cette année vous soient favorables, des centaines de cartes de vœux personnalisés se sont envolées du Siège comme une nuée pour se poser chez vous peut-être et vous aider à apprécier le meilleur de chaque petit événement de la vie, car ne dit-on pas : Quand on les « vœux » on le peut ?

          Cela s’applique aussi à nous car nous avons été invités aux cérémonies des vœux du Maire de Choisy au Bac et de 2 Conseillers généraux, du Député de Compiègne, du Maire de Margny entouré du Maire de Compiègne et de Laurence Rossignol Secrétaire d’Etat à la famille et aux Personnes âgées, du Maire de Creil, du Maire de Villers Saint Paul et du Maire de Soissons.

 

Enquêtes et Jeune Bénévolat

 

          Une étudiante en 3eme année de « Design » (comment le dit-on en français ?) de Valenciennes fait une étude sur la perception des couleurs par les malvoyants. Elle a établi un questionnaire permettant de nuancer les réponses, que nous avons mis en circulation parmi nos membres.

          Rappelons que les personnes n’ayant plus qu’une vue centrale perçoivent bien ou assez bien les couleurs mais dans un champ visuel réduit et que celles qui n’ont plus qu’une vue périphérique les perçoivent mal ou pas du tout.

          Quand la vue centrale se dégrade, les couleurs s’éteignent une à une et la dernière à disparaitre est le rouge.

 

          Trois lycéennes en classe de Première du Lycée Pierre D'Ailly, mènent une enquête sur les sens et en particulier sur les différences de perception entre les personnes nées aveugles et celles qui ont perdu la vue plus tard. Elles aussi ont établi un questionnaire, mais portant sur le toucher, l’identification des objets, le braille, les sons et les odeurs. Nous l’avons également mis en circulation et elles vont poursuivre leur étude à Paris à l’hôpital Saint Joseph où se regroupent le Centre du Glaucome et le Centre de réadaptation fonctionnelle Sainte Marie.

 

          Nous avons participé au Lycée Jean Paul II au forum « Speed dating » (pourquoi voudrait-on le dire en français ?). C’est une opération destinée à éclairer les lycéens qui ont un engagement de 15 heures de bénévolat à prendre dans leur année scolaire.

          260 élèves de Seconde se sont arrêtés devant notre stand et se sont documentés sur nos activités.

 

          En décembre nous avions participé au même type de forum avec les élèves du Lycée La forêt de Chantilly. Ils viennent de nous envoyer un document de remerciement comportant la liste des Associations participantes et si on clique sur notre nom, on se retrouve sur le Blog du Fil d’Ariane. Très bonne idée !

 

          A Beauvais une jeune étudiante vient de terminer chez nous, 2 semaines de stage dans le cadre de sa formation d’Aide à la personne.

 

          Anthonny lui, l’homme qui sait tout faire, surtout en informatique, continue son 2eme stage avec notre équipe du Siège.

 

 

Gare !

Les locaux motivent nos équipes.

          Audit dans nos bureaux rue Saint Nicolas. Un architecte et un technicien de la Ville sont venus vérifier la conformité de nos locaux à la réglementation sur l’accessibilité et la sécurité.

          Nous n’avons aucun doute sur leurs conclusions, elles seront négatives compte-tenu de notre fréquentation quotidienne et souvent nombreuse de ces lieux, nous ne devrions pas rester là, mais nous nous y trouvons bien depuis 33 ans, ( mis à part l’escalier ).

          Cependant nous sommes prêts à les échanger contre des salles plus grandes, plus belles et de plain-pied…

          Notre équipe de Beauvais dispose d’un grand et beau local, au rez de chaussée sur jardin, avenue de Champagne. Nous sommes locataires et notre loyer est en grande partie subventionné par la Ville, or la Mairie nous a prévenus qu’en raison des restrictions budgétaires de l’Etat, elle diminuait de 700 000 euros ses subventions aux associations.

          Nicole notre responsable a donc demandé notre relogement dans le patrimoine municipal et un adjoint de madame Cayeux maire de la ville est venu examiner avec soin nos installations et nos besoins.

          Une étude est en cours…

 

          A Soissons visite du Maire dans nos bureaux pour évaluer nos besoins, car là aussi, pour des raisons budgétaires, la Mairie propriétaire des lieux vend l’immeuble où nous sommes, place Mantoue, juste derrière la Cathédrale.

          C’est un endroit historique dont les fondations dans la roche sont gallo-romaines et la tour octogonale date du Moyen-âge.

          Nous y sommes bien et surtout indépendants.

          Attendons avec un peu d’inquiétude et tout de même avec confiance la suite des événements.

 

Nos Rendez-vous

 

          Une institutrice de l’Ecole Bossuet de Beauvais est venue nous demander, de mettre en place un atelier d’animation pour une prochaine intervention devant ses élèves de CM2.

 

          On nous propose un partenariat, dans le cadre du programme d’action locale de Saint Quentin, pour la mise à niveau et l’insertion des demandeurs d’emploi.  Notre action dans ce domaine concernerait bien sûr  les personnes déficientes visuelles.

 

          Nous avons participé à la réunion de travail de la Commission des Droits et de la Liberté de la MDPH de Laon. Dominique Javier notre vice-présidente, membre de cette Commission depuis des années, prépare son remplacement à ce poste par Michèle Auburtin, notre responsable de l’Antenne de Laon, également présente à cette réunion.

 

          Nous avons reçu le Directeur du Foyer de vie Saint Nicolas de Beauvais. Parmi ses résidents déficients mentaux 2 sont malvoyants et une dame est aveugle.

          Nous allons faire connaissance avec ces personnes, pour voir avec elles si elles peuvent s’intégrer dans les activités de nos permanences.

 

          Pendant 2 journées nous avons travaillé avec le Comité d’Agglomération de Saint Quentin pour l’organisation du Plan communal de Sauvegarde pour l’hébergement et le ravitaillement du public, en   cas d’événements graves.

          Là on sent bien le poids de l’actualité.

 

          2 Permanences extérieures: à la MDPH de Laon et à la Mairie d’Hirson.

 

          Visite surprise à Soissons d’une équipe de FR3 Picardie qui a filmé notre Permanence, nos activités et notre équipe au travail.

          L’émission a été diffusée 3 fois et déjà une téléspectatrice Réjane, s’est  présentée pour entrer dans notre équipe.

 

          Nous étions au Conseil d’administration du CCASS de Soissons avec une Commission de secours.

 

          Nous avons été invités à la réunion organisée par le Centre de ressources de la MDPH de l’Aisne, réunion concernant tout le Nord-Ouest de la France, sur le thème des handicaps rares, qu’à l’étranger on appelle plutôt handicaps  complexes.

 

          La SDAPA de Compiègne, Service d’aide à domicile nous a présenté un nouveau service de soutien aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, en leur apportant une aide administrative pour les  papiers, de la lecture, du guidage et de la présence amicale. Ce service est pris entièrement en charge par la Sécu.

 

Pour une meilleure accessibilité

 

          Nous étions aux séances de travail des Commissions spécialisées de Margny, de Creil et à celle de la Commission départementale de l’Aisne.

 

          Nous avons reçu madame Guénan, ingénieur de l’UTC. Elle a créé une société qui distribue un bouton de détection « Apeal sensory » (certainement impossible à dire en français). Il suffit de passer la main devant ce bouton placé à l’extérieur d’un magasin, pour qu’à l’intérieur une personne soit alertée et vienne vous chercher et vous guider. Ces boutons sont déjà en place dans 2 magasins de Compiègne et dans 2 de Beauvais.

          Ce même bouton placé sur une table de chevet, peut déclencher quand on l’effleure une lumière bleue pour guider en douceur les malvoyants qui se lèvent la nuit.

 

 

Nos Petits bonheurs

 

          Clémence du Théâtre de la Faïencerie de Creil, nous a proposé pour le long de l’année une série de spectacles accessibles pour nous, à prix réduits.

          Pour la première sortie 13 de nos membres sont allés au Concert du Nouvel an, (comme à Vienne).

 

          Ici ou là dans nos Antennes, nous nous sommes affrontés aux dominos, baladés en forêt, nous avons plongé en piscine, joué aux cartes, fait de la gym douce et notre ami Laurent, très malvoyant mais Président quand même du Club Alsace-Loraine de pétanque de Soissons, nous a organisé un concours d’Handi-pétanque, disputé par 30 doublettes, composées chacune d’un joueur handicapé et d’un joueur valide. Très amusante journée.

          Pour honorer convenablement les Rois mages de l’Epiphanie, nous avons croqué avec prudence les galettes à Laon, à Soissons, à Hirson, à Beauvais, à Compiègne, à Nogent avec une tombola et Annick la conteuse et à Saint Quentin pour la première réunion dans nos locaux entièrement rénovés. Nous étions une quarantaine dont une petite délégation de Soissons, d’Amiens et de Compiègne avec Maria notre  Présidente, particulièrement gourmande. Il est vrai que là, toutes les galettes étaient « faites Maison ».

 

          Nous ne savons pas si nous devons classer les cours de cuisine de Beauvais ici, dans les Petits bonheurs ou dans l’Autonomie.

          Il s’agit là d’apprendre à cuisiner sans voir, ce qui est important et même vital pour beaucoup d’entre nous qui vivons seuls.

          Jugez vous-mêmes, voici le contenu de la dernière leçon: Petites entrées amuse-bouche, côte de veau accompagnée d’une jardinière de légumes et tarte aux fruits de saison…

          Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’un cours théorique, mais d’une vraie pratique et qu’à la fin de la leçon, il faut avaler tous les exercices pour avoir une note.

          Alors à votre avis, autonomie ou Petit bonheur?

 

Nos Rencontres

 

          Nous avons reçu une dame de 82 ans de Cinqueux, les glaucomes lui ont retiré presqu’entièrement la vue et sa fille voudrait savoir comment faire pour bien l’aider.

          Nous avions connu Eliane en 2001 lorsque nous organisions pour toute la Picardie, les cours d’identification tactile des pièces et des billets de l’euro 6 mois avant leur mise en circulation.

          A l’époque elle voyait encore un peu, mais aujourd’hui c’est fini, elle est seule et se rapproche de nos services et de notre bibliothèque sonore.

          Nous avons rendu visite à notre ami Jacques, nous sommes restés un bon moment avec Jeannine tous deux en Maisons de retraite, nous avons été reçus par Germaine chez elle à Saint Maximin et nous sommes allés voir Colette 82 ans, rappelez-vous, c’est elle qui a sauté en parachute le jour de ses 80 ans.

          Chaque semaine nous allons maintenant faire de la lecture à haute voix à un de nos membres âgé, en Maison de retraite au Rond royal.

 

Joël malvoyant de Shaourse, nous a demandé de le documenter sur le matériel de lecture adaptée.

          Pierre habite près d’Hirson, il a perdu la vue depuis un an  et désire des cours de circulation avec la canne blanche.

          Une Assistante sociale nous a appelés pour Lucie 14 ans, née non-voyante, interne à l’INJA, l’Institut national des jeunes aveugles à Paris. Pendant les vacances scolaires elle reste chez elle à Laon, isolée et désœuvrée, nous allons donc établir avec elle un programme d’accompagnement.

          Nous avons reçu à Beauvais Amandine une jeune fille de 21 ans de Saint Omer en chaussée. Depuis sa naissance elle n’a que 1/10eme à un œil et rien à l’autre, ses parents sans doute inconscients, l’ont laissée en état de dépendance dans un très mauvais climat familial. Finalement ils l’ont rejetée et elle a été recueillie par de lointains amis qui ont eu beaucoup de mal à lui faire récupérer ses  allocations que ses parents accaparaient.

          Amandine est malheureuse, ma vie est fichue dit-elle.

          Nicole a pris sa situation en main et pour commencer va obtenir pour elle un stage de réadaptation fonctionnelle au Centre Sainte Marie à Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires