Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 12:17

 

                   Juin  2016

 

 

Nos Rendez-vous

 

          Pour être plus près du public, nous avons tenu 3 Permanences extérieures : au CCAS de la Mairie d’Hirson, à la MDPH de Laon et à la « Maison des usagers » du Centre hospitalier de Beauvais.

 

          Participation aux travaux du COMEX, le Comité exécutif de la MDPH de Beauvais, pour le suivi de son activité et de sa gestion.

 

          Participation également aux travaux de la Commission départementale d’Accessibilité de l’Aisne, pour le contrôle de la conformité des permis de construire, aux règles d’accès des personnes handicapées aux Etablissements recevant du public.

 

          Nouvelle séance de travail avec le « Comité handicaps » du Centre hospitalier de Beauvais, pour la préparation de nos interventions d’information dans les Services de soins.

 

          Réunion avec la Direction de ce même hôpital afin d’établir le bilan de la « Maison des usagers », qui à l’initiative déjà ancienne du Fil d’Ariane permet à toutes les Associations participantes d’informer les patients et leurs familles, d’un accompagnement associatif possible pour les personnes éprouvées de façon durable dans leur santé.

 

          Méril assistante de l’UTC est venue installer dans nos bureaux l’application du réseau « Bip Bop » pour un essai expérimental de leur Centrale de liaison entre personnes bénévoles et personnes handicapées, pour de petits services.

 

          Réunion à la Mairie de Noyon pour la préparation du prochain Forum des Associations au Parc des Tanneurs.

 

          Réunion à la Mairie d’Amiens pour la préparation, là aussi, du prochain Forum « Agora ».

 

          Un rendez-vous manqué ! Cette fois-ci encore comme en 2015, nous avons dû  renoncer à la visite du Salon « Autonomic », qui présente toutes les innovations techniques pour les personnes handicapées. Ce sont comme la fois précédente les grèves de la SNCF qui nous  ont empêchés de nous rendre à Paris.

          Nous n’avons plus que 18 mois à attendre pour le prochain Salon, si toutefois la SNCF le veut bien. Consolons-nous en nous disant que ce jour-là, les nouveautés que nous aurions achetées 3 ans auparavant seraient déjà obsolètes.

 

          Nous avons été invités à Soissons au départ d’une opération de sensibilisation du Corps médical et des Pouvoirs publics pour une maladie orpheline des terminaisons nerveuses, actuellement sans traitement.

          C’est un habitant de l’Aisne touché par ce mal, qui a lancé l’alerte. Pour se déplacer il doit se mettre à genoux sur un tricycle qu’il actionne avec les bras. Son but était de rallier Montpellier en attirant l’attention tout le long du parcours.

          Il est parvenu après 3 semaines de courage et d’obstination à cette ville où travaille une prestigieuse Académie de Médecine…

 

          Invités à la « Soirée blanche » par le « Service 41 » qui regroupe les clubs de service Lions, Rotary et Kiwanis, nous y avons rencontré les représentants de l’Association « le Rêve », à l’honneur ce soir-là, comme nous l’étions nous, l’année dernière. Leur but : réaliser le rêve d’un enfant très gravement malade.

          Ainsi une petite fille de 8 ans et ses parents sont allés rêver avec les personnages fabuleux et les spectacles féériques d’Euro Disney.

 

Communiquons

 

          Karima dont nous vous parlions le mois dernier,  jeune maman non-voyante continue d’intervenir dans l’Ecole communale de Villers Saint Paul dont son fils  est élève.

          Elle y revient actuellement chaque semaine pour parler à une nouvelle classe de la condition des personnes aveugles, de leurs ressources techniques et leur propose une petite initiation au Braille sous forme de jeux.

 

          Participation à l’exposition réalisée par les élèves de l’Ecole Bossuet de Beauvais dans laquelle nous sommes souvent intervenus. Cette exposition traite le thème de la cécité, de la vie quotidienne, des aides techniques et du Braille. Bien illustrée par de nombreuses photos, elle est un beau bilan du travail de l’année.

          Beau travail également des élèves de CE2 de l’Ecole Saint Exupéry. Eux aussi sur le thème de la  différence ont choisi la Déficience visuelle. Pour concrétiser leurs connaissances à la suite de nos interventions et de leurs recherches, ont  eux-mêmes créé une bande dessinée en réalisant les dessins et les textes. Le sujet : les exploits en Amazonie de Greg, un enfant super héros aveugle !

          Ils nous ont demandé de transcrire les textes des bulles en Braille, ce que nous avons fait après avoir agrandi leurs  planches A4 en A3. Le résultat a beaucoup plu aux enfants et à leur institutrice.

          Retour au Lycée professionnel de Vaumoise, pour intervenir devant 2 groupes de 20 élèves de seconde se préparant aux  métiers d’aide à la personne.

          Nous avons parlé essentiellement des techniques et des méthodes utiles aux tâches quotidiennes des personnes déficientes visuelles : l’organisation, les approvisionnements, la préparation des repas, l’entretien, les déplacements…

 

          Beaucoup de monde pour la « Fête des Associations » dans le parc de la Faïencerie de Creil, (il faisait beau ce jour-là !). Nous y avons planté notre stand d’information et accompagné nos nombreux échanges de remises de documents.

 

 

Gare ! nos locaux motivent (suite)

 

          La situation évolue à Soissons, nous devrons quitter nos bureaux actuels, place Mantoue près de la cathédrale, avant la fin de l’année, la Mairie ayant   vendu l’immeuble. Nous venons de visiter un Centre social dans lequel nous pourrions disposer provisoirement d’une salle en partage une fois par semaine. Alors comment faire avec notre ligne téléphonique et internet, nos ordinateurs, notre matériel administratif, nos fichiers, nos documents ?…

          De plus le Mercredi jour de permanence, les enfants envahissent le local pour leurs activités !

          Nous attendons d’autres propositions.

          Tout cela bien sûr n’est que provisoire puisque nous serons relogés dans la future « Maison des associations » … dont la première pierre n’est pas encore posée.

 

 

Nos Rencontres

 

          Revu avec plaisir Jean-Louis, il a maintenant 70 ans, habite Aulnoy et a perdu la vue depuis longtemps quand il travaillait à la Sucrerie de la ville, un jet de potasse lui a brûlé les yeux. Il revient dans nos permanences et dans nos sorties.

 

          Nous apprécions aussi le courage de Régis de Laon. Depuis sa retraite 2 AVC successifs lui ont privé d’abord de la vue puis de sa mobilité. Il participe tout de même à nos sorties dans son fauteuil roulant.

 

          Michel mal-voyant 80 ans, lui aussi de Laon, vient de recevoir la médaille de bronze de la Protection Civile, pour les services rendus en tant que radio-amateur, dans les liaisons avec les postes de secours, lors d’accidents dans le département de l’Aisne. C’était bien sûr avant l’ère du portable.

 

          Céline dont nous vous avons parlé le mois dernier, a commencé ses séances de lecture à haute voix dans nos permanences de Saint Quentin. Elle lit à la demande ce qui intéresse nos amis dans les journaux et les revues, les nouvelles locales, les nouveaux magasins, l’horoscope et toutes les petites informations qui d’habitude nous échappent.

          Etant elle-même handicapée physique née sans mains. Elle tourne pourtant les pages et lit d’une voix assurée et tranquille.

 

          Monique de Soissons a 70 ans et est touchée par la DMLA et une baisse de l’audition.

 

          Laetitia a 20 ans, sa vue a été très abîmée par l’opération d’une tumeur au cerveau. Elle souhaite quitter son village près de Montdidier pour habiter Margny et vient de commencer les cours de Braille avec Béatrice.

 

          Léone mal-voyante de 75 ans, nous ne la connaissions que par notre service de la Bibliothèque sonore, elle vient d’entrer dans la Maison de retraite Fournier sarlovèze et nous pourrons la voir souvent car elle est très seule.

 

          De nouvelles personnes bénévoles sensibles et actives nous font l’amitié de venir renforcer nos équipes et nous les accueillons avec plaisir et reconnaissance.

           A Saint-Quentin  Cendrine pour les accompagnements et Corinne pour l’administratif et l’informatique.

            A Nogent Sadia disponible pour les fins de semaines.

        A  Noyon Sabine se propose d’être notre correspondante dans cette ville.

          A Compiègne Pâquerette viendra nous guider dans nos promenades et Evelyne douée artistiquement, aidera à la réalisation de jolis objets pour nos ventes.

 

 

Nos Petits Bonheurs

 

          En Juin nous sommes arrivés à la 4eme étape de notre parcours annuel avec notre partenaire la classe ULIS du Collège Ferdinand Bac. Rappelez-vous en premier une séance de soutien à leur imagination pour la création de leur conte rocambolesque, ensuite une promenade de découverte des plantes sauvages de leurs vertus et de leurs légendes, ( mais il pleuvait ce jour là ). Troisième étape les élèves auteurs-acteurs nous racontent ce fameux conte et enfin ce mois-ci, la classe nous  invite à la dégustation de mille délicieux petits plats salés ou sucrés, qu’ils ont préparés eux-mêmes avec bien sûr l’aide  de Sylvette leur professeur et d’Amandine leur auxiliaire de vie scolaire.

          Nous avons été servis et régalés par ces enfants, au milieu d’un grand nombre de parents et de professeurs, très gourmands eux aussi.

          Le cycle aurait dû se terminer là, mais nous avons ajouté une cinquième étape à nos échanges Ulis-Ariane : l’invitation à la visite de nos locaux. Ils ont vu nos vidéo-agrandisseurs, notre bibliothèque sonore, notre bibliothèque Braille et son imprimante. Ils se sont  attardés dans le studio et ont enregistré spontanément, chacun et chacune à son tour un beau compliment et un grand remerciement très ému à leur professeur Sylvette Couradau, ils venaient d’apprendre qu’elle devait les quitter pour partir en retraite.

          Pour finir plus joyeusement, nous leur avons servi à notre tour un grand goûter avec échanges de petits cadeaux.

          Visite de la Citadelle d’Amiens, bâtiment impressionnant dont les aménagements tactiles et la guide-conférencière nous ont bien facilité la découverte.

 

          Assez peu sportifs au Fil d’Ariane, nous sommes pourtant allés à la « Fête Handi-valide » de Nogent. On nous a fait toutes sortes de démonstrations : tir à l’arc, badminton, équitation, quad, tandem, céci-foot…

          Nous nous sommes risqués un peu timidement, plus contemplatifs qu’actifs dans ces disciplines.

 

          Cinéma chez nous à Beauvais avec « Harry Poter 4 » qui intéresse les adultes qui veulent rester enfants.

 

          Les carrières de pierre creusées dans le calcaire des collines de Laigneville, ne sont plus exploitées, mais les galeries fraîches et sombres conviennent parfaitement à la culture des champignons, qui aiment le noir, l’humidité et le fumier de cheval. La visite guidée nous a appris beaucoup de choses et nous sommes ressortis à la lumière avec chacun et chacune un sac de champignons tout frais.

          Nous avions entraîné dans cette découverte le groupe de personnes mal-voyantes de la Maison de retraite de Nogent. Elles ont bien apprécié cette petite escapade que nous avons prolongée par un pique-nique, «( il faisait beau ce jour-là ).

 

          Nos bénévoles sont parfois soumis à rudes épreuves, ainsi la Mairie de Nogent, dans un élan de reconnaissance, a offert une soirée de détente à toutes les personnes bénévoles actives dans la Commune, au Château des Rochers.

          Seul le buffet a été applaudi,  mais le spectacle de poésies et de mélodies a plongé la salle dans un profond ennui.

 

          Après un bon déjeuner dans un restaurant de Liesse Notre-Dame, visite de la Basilique pour voir celle qui a ajouté son nom à celui de la ville.

          C’est une statue de la Vierge, mais c’est une Vierge noire !

          La légende dit qu’elle viendrait d’Egypte, ramenée par les Croisades. Depuis le Moyen-âge les pèlerinages se sont succédés et la dévotion dure encore.

          Une copie permet aux aveugles une découverte tactile de cette célèbre statue.

 

          On ne se lasse pas d’admirer la Cathédrale d’Amiens que nous venons de revisiter, son étonnante luminosité de sa très haute nef, pour les voyants, cet apaisant silence sonore pour nous sont toujours là.

          Sont toujours là aussi les minutieuses et précises sculptures sur bois des hautes stalles qui encadrent l’autel. Les arrêtes vives des petits personnages qui ornent ces grands sièges, sont encore aussi nettes au toucher, que lorsque ont jailli les copeaux de chêne sous les ciseaux des sculpteurs il y a 5 siècles.

          Ensuite, ( il faisait beau ce jour-là ) pique-nique, aux Hortillonnages, tout près de ces fertiles jardins entourés d’eau dont les petits canaux furent creusés par les gallo-romains et entretenus jusqu’à nos jours.

 

          Encore un pique nique, un grand pique nique à l’Abbaye d’Ourscamp, sur la grande pelouse près de la rangée d’arbres séculaires. Nous étions près de 70 sous le grand barnum blanc, ( il pleuvait ce jour-là ). Joyeuses rencontres avec des  amis de  Saint-Quentin, de Nogent, de Laon, de Compiègne et de Soissons.

          Après les agapes, promenades entre deux ondées, ou visites de l’Abbaye, ou emplettes dans la boutique pour des livres édifiants, du miel ou de l’élixir des  moines, sorte de potion magique obtenue par la distillation de 52 plantes.

          Retour vers les 4 coins de l’horizon sous des trombes d’eaux orageuses.

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires