Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:52

Juillet 2016

 

Un petit mois de Juillet qui sent déjà les vacances

 

Nos Rendez-vous

 

      Par le train et avec nos 2 chiens-guides, nous sommes allés tenir notre Permanence dans la Mairie d’Hirson, où nos membres de ce secteur se retrouvent avec plaisir et commencent à constituer une intéressante identité de groupe.

 

      Invitation à la Mairie de Soissons des représentants de « l’Union des associations des personnes handicapées de l’Aisne », dont le Fil d’Ariane est un des membres fondateurs.

      On nous a demandé d’élaborer un plan d’interventions pour sensibiliser les personnels de la Mairie aux différents handicaps que nous représentons. Nous allons donc nous mettre au travail.

 

      Trois fois nous sommes retournés à Laon pour des réunions de la CDPAH, la Commission des Droits à l’Autonomie des Personnes Handicapées, de la MDPH.

      Il fallait en effet se dépêcher en raison des très nombreuses demandes d’aides à l’Invalidité, en particulier pour les enfants  dont les dossiers doivent être prêts pour la rentrée.

 

      Réunion de la Commission départementale d’accessibilité de l’Aisne, qui en particulier vérifie la conformité des Permis de construire, aux règles d’accessibilité des personnes handicapées dans les lieux recevant du public.

 

      Réunion du Conseil d’Administration de l’Union des associations des personnes handicapées de l’Aisne.

 

      Réunion à l’Hôtel de Ville de Saint Quentin avec Audrey, guide-conférencière de l’Office du Tourisme. Nous la connaissons bien pour avoir travaillé ensemble sur plusieurs sites dans le cadre du label « Tourisme et handicap ».

      Audrey a donc organisé une réunion préparatoire à une prochaine manifestation dont elle est responsable, sur le thème de l’accessibilité des déficients visuels aux lieux culturels de la ville.

 

 

Pour une meilleure accessibilité

 

      Nous rencontrons des difficultés dans la mise en place du nouveau plan de circulation des bus de Laon. Notre adaptation aux nouveaux parcours n’est pas facilitée car l’annonce sonore des stations ne fonctionne plus. On nous a expliqué qu’il fallait laisser aux techniciens le temps de reprogrammer les bandes sonores.

      Une de nos membres doit maintenant traverser l’artère principale à 4 voies pour atteindre sa station et le refuge-piétons central n’est matérialisé que par des bandes de peinture indécelables à la  canne et déroutantes pour nos chiens.

      (Nous avons déjà rencontré ce vrai danger dans d’autres villes et obtenu un trottoir central-refuge.)

      Et puis le Poma est supprimé!

      Le Poma c’est le célèbre funiculaire qui permettait d’escalader la « montagne » de Laon pour passer sans fatigue de la ville basse à la ville haute. Plusieurs de nos membres l’empruntaient, puisque comme la majorité de la population ils habitent dans la ville basse et que notre local est tout en haut de la ville…

 

      A Trosly-Breuil Béatrice et Joël ont travaillé avec des résidents mal-voyants de l’Arche, qui ayant pris leur retraite, ont été regroupés dans un nouveau pavillon.

      Cumulant avec la déficience visuelle d’autres handicaps mentaux ou physiques, ils se sentent perdus dans leur nouvelle résidence. Il a donc fallu avec patience, leur trouver des repères facilitant leur circulation dans leur nouveau lieu de vie.

 

 

Nos Rencontres

 

      Corinne est venue renforcer notre équipe de saint-Quentin, elle maitrise le logiciel d’enregistrement Audacity, elle aime l’informatique et se propose d’aider Agnès notre responsable, pour les tâches administratives.

 

      Nathalie bien que voyante, nous demande des cours de Braille et propose quand elle sera « au point » d’assister Béatrice et de donner à son tour des cours de Braille aux nouveaux déficients-visuels.

 

      Nous avions reçu à Compiègne une jeune maman portant  son tout petit bébé dans un couffin. La sentence médicale venait de tomber : l’enfant était aveugle !

      Comme ça arrive quelques fois en pareille circonstance, l’annonce avait fait fuir le père, mais la maman pleine d’énergie, voulait savoir ce que l’avenir réservait à son bébé.

      Elle était forte et de plus avait emmené sa mère, son père et sa grand’mère, tous faisant bloc autour de l’enfant.

      Nous avions alors décrit des perspectives encourageantes en soulignant d’abord l’évolution des mentalités, les progrès pédagogiques et l’évolution considérable et permanente de la technologie au service de la vie quotidienne, culturelle et professionnelle. Ensuite nous avions parlé de  l’accompagnement par les lois pour l’accessibilité et les ressources pour vivre et compenser le handicap.

 

      Nous venons de revoir l’enfant dans le bureau de Saint-Quentin, il a 8 ans,  il s’appelle Erwann, c’est un beau garçon, rapide, intelligent et plein de vie. Il est élève à l’ERDV, l’Ecole Régionale des Déficients Visuels de Loos-les-Lille.

      Sa maman, elle, plongée par la vie dans le monde de l’enfance non-voyante s’y est investie et a créé à saint-quentin une association que nous connaissons bien « Des doigts pour voir » qui s’occupe spécifiquement des enfants sans lumière et de leurs parents.

                   Magnifique !

 

 

Nos petits bonheurs

 

      Christiane a voulu fêter son anniversaire avec nous à Saint Quentin. elle nous a régalé par sa bonne humeur, sa pâtisserie, ses boissons à bulles, et nous, nous l’avons couverte de compliments et aidée un peu pour souffler ses 90 bougies ! Belles lumières.

      Grand goûter avec nos nombreux amis de la Maison de retraite Fournier Sarlovèze. Les 2 inlassables Brigitte se sont occupées de tout, fait les gâteaux, préparé les sachets individuels de fruits frais et rassemblé tout le monde avec bien sûr  Annie et son fauteuil volant. Les assistantes de la Maison ont rempli nos verres de boissons rafraîchissantes pour arroser nos bavardages, nos petits bouts de chansons, nos souvenirs et nos rires… Ce sont des choses simples, mais c’est l’amitié qui nous relie qui leur donne de la saveur.

      Marcher ouvre l’appétit, c’est bien connu et nos randonneurs après avoir traversé la forêt jusqu’à Vieux Moulin se trouvaient dans de parfaites conditions pour marquer la dernière randonnée avant les vacances  par un bon déjeuner pris dans l’unique buvette-épicerie-restaurant du village. Pour être associés à ce rite, les conjoints non-marcheurs ont retrouvé nos marcheurs à table.

      Peut-être recommenceront-ils l’opération le mois prochain pour célébrer la première randonnée de la nouvelle saison.

      Maintenant que nous sommes des habitués, on nous a tendu des casques VHF, dès notre arrivée au cinéma Majestic et pour 4 euros 80 nous avons bien ri aux malheurs bien contemporains de « Retour chez ma mère », ma mère étant Josiane Balasco.

 

 

Gare!

Nos locaux motivent. (suite)

 

      Ils l’avaient promis, ils vont le faire !

      Grand remue-ménage dans nos bureaux rue Saint-Nicolas, juste avant de partir en vacances parce que les agents du Service technique de Compiègne, vont venir pendant le mois d’Août, changer toutes nos fenêtres, qui sont déjà là depuis plus de 100 ans.

      Il a donc fallu partout repousser les meubles pour dégager les accès et surtout, tout mettre à l’abri de la poussière et des chocs, en emmaillotant nos ordinateurs, nos imprimantes papier, CD, Braille, nos duplicateurs et au 2eme étage tout le fragile matériel de notre studio d’enregistrement. Pourtant pendant ce temps-là, il faudra tout de même se faufiler entre les coups de marteau, les échelles et les ouvriers, pour assurer l’envoi des CD de notre bibliothèque sonore, que nous n’osons jamais interrompre.

      Enfin pour faire bonne mesure, Nadia et Jean ont promis qu’ils repeindraient les 2 étages de notre cage d’escalier avec leurs longs pinceaux télescopiques !

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires