Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 20:46

Décembre 2016

 

Voilà un bien petit mois de décembre puisqu’il lui manque les 2 dernières semaines que les Equipes ont absolument voulu garder pour leurs vacances. Rassurez-vous, nous avons néanmoins assuré l’essentiel que voici :

 

 

Communiquons :

 

La fameuse « Journée de sensibilisation aux handicaps », que nous avions minutieusement préparée à Nogent avec nos partenaires, vous vous en souvenez, est enfin arrivée. Elle s’est déroulée dans le hall de la « Maison creilloise des associations ».

Quelques variantes n’ont pas gêné le programme qui avait attiré un bon public. Dégustation à l’aveugle pour les adultes, organisée par la Mairie et goûter mystère pour les enfants servi par les élèves du Lycée Technique.

Nous, nous étions une dizaine pour accueillir les visiteurs, faire des démonstrations de matériels et de jeux adaptés, montrer et expliquer le Braille et guider dans les allées les gens yeux bandés et cannes blanches, au milieu d’autres visiteurs évoluant en fauteuils, sous le regard des Paralysés de France. Ces mêmes membres de l’APF ont d’ailleurs projeté un film, montrant bien que dans les multiples circonstances de la vie quotidienne, un escalier ou ne serait-ce qu’une marche les empêchent d’être de libres citoyens.

 

Encore une journée de sensibilisation au handicap visuel pour les lycéens de Saint-Gobain, qui ont participé avec curiosité aux exercices de nos ateliers de Braille, de jeux de société et de circulation les yeux bandés.

 

Dernières interventions de la série de 6 séances auprès des enfants du CP au CM2 de l’école Saint-Germain.

Ce sont Béatrice, Dany et Fédo le chien-guide, qui se sont amusés avec les enfants jouant avec le Braille, les objets parlants et les jeux tactiles.

Tout ceci dans le cadre des activités péri-scolaires commanditées par la Mairie.

 

 

Pour une meilleure accessibilité :

 

Ce mois-ci, seulement 3 réunions des Commissions d’accessibilité.

A Amiens nous avons travaillé sur le projet d’augmenter le nombre de places de stationnement réservées aux personnes handicapées pour atteindre 2 pour 100 des places disponibles de la ville.

Puis on nous a présenté les rampes d’accès aux bus pour les personnes en fauteuil, avec la question encore en suspens : doit-on préférer une commande manuelle ou électrique? La réponse aux intéressés.

Une des étudiantes avec qui nous avons travaillé, a présenté le futur audio-guide du Jardin des Plantes, avec rendez-vous sur place le 1er Mai.

D’autre part on nous a appris que la ville d’Amiens a l’espoir de remporter le Challenge du label « destination pour tous ».

 

A Saint-Quentin la Commission inter-communale a fait le point sur toutes les réalisations de l’année 2016 et nous a invités à l’inauguration du nouveau parvis de la Gare, maintenant accessible pour tous, après d’importants travaux.

 

A Beauvais, nous avons travaillé à la préparation d’un carrefour témoin rue de Paris, près de la Clinique du Parc. Ce carrefour devrait être un modèle pour la sécurité des personnes atteintes d’un handicap sensoriel ou moteur.

 

En marge de ces réunions il faut signaler que rien ne va plus dans les transports en commun de Laon.

On se souvient des réelles difficultés qu’avait provoquées le nouveau plan de circulation des bus de la ville. Des lignes avaient été supprimées, d’autres modifiées et le célèbre funiculaire escaladant la « « Montagne » de Laon, fermé.

Tout cela avait désorienté les gens et nous en particulier qui connaissions mentalement les lignes, les stations, les parcours à pied pour les rejoindre. Tout cela a été à réapprendre, avec souvent de nouvelles voies à grande circulation à traverser. Nous en avions parlé ici.

Eh bien ça ne s’est pas arrangé, puisque les bus n’ont toujours pas retrouvé leurs annonces sonores des stations et de plus, c’est la 3ème fois en peu de temps, que les horaires changent…

Après la pagaille, la super-pagaille !

 

 

Nos Rendez-vous : 

 

Tout d’abord une séance de travail à la COMEX, la Commission exécutive de la MDPH de l’Oise, pour vérifier et conduire la bonne gouverne de cette structure. Pour contrôler aussi l’efficacité de son fonctionnement et de sa gestion.

Avouons qu’il faut être un peu spécialiste pour suivre sans se perdre dans le vocabulaire et les rubriques techniques et comptables.

 

Invitation à l’inauguration de la Caisse primaire d’assurances maladies de Beauvais après d’importants travaux de réaménagements du site. C’est ce qui explique que la remise et la répartition des subventions se sont faites à la Caisse de creil.

 

Livraison dans nos bureaux de Laon par le spécialiste d’«Optique 2000 » de la fameuse machine à lire dont nous vous avons déjà parlé. Nous avons tous écouté les recommandations d’emploi et fait des essais, pour que cette belle machine soit bien à la disposition de nos membres.

 

Rendez-vous avec l’Institution « Feu vert » du Mesnil Théribus qui reçoit des adolescents en grande difficulté dans leur milieu familial, placés là par décision de Justice.

Nous travaillons avec ces élèves depuis septembre et en particulier avec 3 jeunes filles très motivées, qui sont venues prendre chez nous des cours de Braille, ayant préparé par ailleurs des semis de plantes aromatiques en pots étiquetés en Braille.

Elles nous les remettront au Printemps.

Peut-être dans l’avenir pourrons-nous cultiver avec elles d’autres plantes odorantes dans le petit jardin, que nous avons la chance d’avoir autour de nos bureaux.

 

Réunion de la Commission du label « Tourisme et handicaps », à la direction régionale du tourisme à Amiens.

Nous travaillons avec eux depuis plus d’une douzaine d’années, après des formations d’évaluateurs spécialisés. Notre Vice-Présidente Dominique Javier consacre beaucoup de temps aux préconisations et aux contrôles des aménagements permettant d’obtenir le label.

Ce label affiché sur les lieux touristiques atteste une bonne accessibilité pour les touristes handicapés dans les restaurants, les hôtels, les théâtres, les salles de concert, les musées, les châteaux, les monuments, les campings, les gîtes ruraux…

Après le traitement de tant de dossiers en Picardie, il apparait maintenant que les associations d’handicapés sont de moins en moins représentées dans cette commission décisionnelle, qui n’est plus guère animée que par les professionnels des Offices de tourisme.

Il faudra donc revivifier cette commission qui s’essouffle avec le temps.

 

Sous la houlette d’Elisabeth, notre responsable d’Amiens, réunion des lectrices qui donnent leur temps, leur voix, leur talent dans le studio d’enregistrement pour les livres parlés de notre Bibliothèque sonore.

Il y a toujours à réfléchir sur le choix des titres, (un peu moins de romans noirs, ce qui est la facilité, et un peu plus de livres qui enrichissent ou embellissent la vie.).

On comprend l’envie bien légitime des donneuses de voix, après ces longues heures de travail solitaire devant le micro, dans le silence du studio, de recevoir en retour des échos, des appréciations, des signes que leur voix ne tombe pas dans le vide…

Cela arrive quelques fois, mais c’est très difficile à réaliser en raison des circulations des enregistrements dans l’espace et le temps

Nous redisons que nous sommes infiniment reconnaissants à ces voix (anonymes pour nous) qui donnent la vie à toutes ces pages recouvertes de petits caractères, elles nous transmettent les peurs, les surprises, les joies, les émotions, que nous ressentons alors à notre tour.

Nous leur adressons à chaque fois un immense merci qui tresse un lien entre la personne qui lit et celle qui écoute.

 

La Mairie d’Amiens nous a invités à la remise des trophées de saint Martin qui récompense la Solidarité, la Citoyenneté et le Bien vivre ensemble.

Ont été récompensés l’association Agora, la fédération des étudiantes picardes et le docteur Micky le clown de l’Hôpital.

Nous en profitons pour exprimer notre gratitude à toutes les personnes bénévoles qui s’impliquent partout, au service de ceux qui souffrent. Elles illuminent notre temps.

 

 

Nos Petits Bonheurs :

 

Tout d’abord les plaisirs habituels dont on ne se lasse pas, les parties de cartes, de dominos, de cinéma, cette fois-ci nous avons projeté un film d’animation de circonstance « Pôle express », l’histoire d’un petit garçon qui recherche la maison du Père Noël.

Pour les courageux, malgré les frimas, balades en forêt ou pire encore plongeons dans l’eau bleue de la piscine.

En fait, pour célébrer la fin de l’année, nos plaisirs ont été surtout gourmands, car nous étions de grandes tablées de convives heureux, réunis pour partager bonne chère, bonne compagnie et bonne humeur, dans nos locaux illuminés par les décorations de Noël, à Saint-Quentin et à Amiens, et plus nombreux encore dans les restaurants le Poivre rouge de Villers saint Paul, le Beau séjour de Beauvais, l’Auberge du Mont Saint Pierre de Vieux Moulin.

 

La Chasse au Trésor :

 

Tout d’abord le pensum pour toutes les Equipes : remplir les demandes de subventions que nous avons à adresser avant la fin de l’année aux CCAS des Communes, aux CPAM, aux Conseils départementaux.

Ce sont pour chaque dossier des heures de travail et de réflexion et de recherches avant de cocher les bonnes cases, synthétiser nos activités, calculer en équivalent heures pleines le travail de nos bénévoles, décrire nos projets…

Les résultats ne sont pas souvent ceux que l’on escomptait, cependant notre Equipe de Beauvais a été invitée par la CPAM de Creil pour la remise des subventions à 18 Associations devant se partager inégalement 39 000 euros. Le Fil d’Ariane est très apprécié depuis longtemps par cette administration et le partage s’en est avantageusement ressenti.

 

 

Les fameuses « grilles de solidarité » de Laon se sont finalement bien vendues et 21 gagnants ont remporté les bouteilles de vin effervescents et les boîtes de chocolat. Plusieurs d’entre eux ont même redonné leurs lots à l’Equipe, qui en a fait bon usage dans son goûter de Noël bien arrosé.

Nullement découragée par le froid, notre Equipe d’Amiens qui s’est installée dans un Chalet de Noël au coeur de la grande rue piétonne.

Tout ce qu’elle avait patiemment préparé pour la vente était présenté là.

Quelques contacts, heureusement quelques objets vendus, un peu de communication, mais ce jour-là, les passants n’avaient pas l’âme acheteuse et passaient rapidement le col relevé, les mains dans les poches…

Autant de préparations et de manutentions pour si peu de résultats, alors… on pense déjà à chercher des idées nouvelles pour l’année prochaine.

A Beauvais, l’habitude est prise, la vente se fait dans le grand hall du Centre hospitalier. On y voit beaucoup de monde et il fait chaud. Parmi les objets vendus, des verres gravés dans notre atelier et des tableaux humoristiques, représentant de manière originale les différents métiers pratiqués dans les hôpitaux. Ce sont d’amusantes créations réalisées par un artiste proche de notre association.

Après là aussi une longue préparation, une bonne information dans les journaux, des affichettes et les fameux « flyers », plus un fléchage dans le quartier, les gens sont venus dans notre vente dans le « Gîte des Pèlerins », (pour ceux qui partis des Flandres marchent vers saint Jacques de Compostelle).

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

Nous avons tout apporté les tables, les présentoirs, les chaises, la décoration pour mettre en valeur tout ce que nous avions réalisé: des pulls, des ponchos, des coussins, des patchworks, des mobiles originaux en bois découpé évoquant des sapins, des anges en suspension…

Annia, parfaite maîtresse d’oeuvre de l’organisation et « Reine des crêpes » , a parfumé la vente pendant 2 jours, en en faisant sauter des centaines, à déguster sur place ou à emporter. La bassine de pâte, où elle avait cassé 80 oeufs n’a pas suffi et il a fallu en refaire.

Plus de 200 personnes dont beaucoup d’inconnues, y ont fait leurs emplettes et se sont réchauffées dans une atmosphère heureuse et détendue.

Toutes les décorations faites par les enfants, leurs dessins et leurs étoiles, tout a été vendu.

Il fallait voir le sourire des tricoteuses, de la trésorière et de la Présidente…

 

 

* * *

 

C’est là que nous allons quitter 2016, année bien remplie pour le fil d’Ariane, mais année trop tumultueuse dans le Monde.

Les événements tragiques qui bouleversent tant de nations et la menace, qui devient réalité, des désordres climatiques doivent nous inciter à choisir dans notre vie personnelle, les comportements qui protègent les valeurs essentielles et à s’armer individuellement d’une puissante espérance, pour pouvoir retourner la situation et protéger les nouvelles générations

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires

lorraine 10/03/2017 10:41

Plus de souci pour vos problèmes sentimentaux ou sociaux
Grace à lui ma vie s’est reprise de la meilleure manière sur tous les plans
Moi pour mon histoire, mon copain s’est mis à changer du JOUR AU LENDEMAIN sans raison, et a rompu avec moi . J’ai tout fait mais rien . Je suis allée sur le net et plusieurs témoignages faisaient l’ éloge du grand voyant Eric et je l’ai contacté . Tout ce que le voyant Eric m’a dit s’est réalisé et mon mari m’est revenu et en plus de cela il a fait que mon activité prospère.
Juste un témoignage vous pouvez l’ecrire vous qui etes dans le besoin . Son e-mail de contact : levoyanteric@yahoo.fr