Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 10:38
 
Pour une meilleure accessibilité
 
A Beauvais, nous nous sommes rendus, avec la Commission d’Accessibilité chez 4 commerçants qui avaient fait l’effort de se mettre aux normes d’accès pour les personnes handicapées.
Visite à la boucherie des Halles, à la boulangerie-pâtisserie de la Byzantine, à une librairie pour enfants et au restaurant « Jeanne Hachette ».
Tous les membres de la Commission ont été très satisfaits des aménagements réalisés, et, en particulier les personnes en fauteuil roulant.
 
Ce ne sera pas le cas pour les handicapés-moteur qui voudraient se rendre au CMP le Centre médico-psycologique de Villers Cotterêt.
C’est un établissement public, situé à un 1er étage, dont l’accès unique est l’escalier.
Pour tant la majorité des membres de la Commission départementale d’Accessibilité de l’Aisne, a classé ce site « accessible, seules 4 associations dont le fil d’Ariane ont voté contre.
 
Nos Rendez-vous
 
Permanence mensuelle à la MDPH de l’Aisne.
 
Réunion du Comité de secours du CCAS de Soissons.
 
Réunion du Comité d’éthique du Centre hospitalier de Beauvais. Thème principal: les addictions. Informations utiles sur la prévention, les traitements et les sevrages des maladies que peuvent naturellement rencontrer les déficients visuels.
 
Séance de travail au COMEX, le Comité exécutif de la MDPH de l’Oise.
Nous y avons examiné, entre autres, les budgets et les modalités d’attribution des Cartes de stationnement.
 
Séance de travail à la CDAPH de l’Aisne et mise en place d’une nouvelle structure, le CDPA Comité départemental pour les personnes âgées handicapées.
Cette nouvelle instance doit unifier les régimes des personnes handicapées de moins de 60 ans et celles de plus de 60 ans, dont le statut actuel est nettement défavorable. Cet alignement était déjà prévu dans la loi du 11 Février 2005, mais n’avait pas encore été abordé.
Michèle de Laon sera membre titulaire et Dominique de soissons suppléante.
 
Séance de présentation au public des prochains programmes du Centre culturel de Compiègne et du théâtre Impérial.
Nous en avons retiré une impression générale, mais notre amie Anne Sophie, une des responsables culturels, viendra dans nos bureaux en Septembre nous proposer une sélection des spectacles accessibles aux déficients visuels, dont un prochain opéra en audio-description.
 
Séance de travail dans nos bureaux d’Amiens. Maria notre Présidente et Guillaume ont rapporté l’ordinateur entièrement réparé, puis ont travaillé avec la nouvelle Equipe, pour la structuration et la mise en place des prochaines activités dans ce grand secteur.

Ensuite échanges d’idées autour d’un sympathique repas participatif.

 

 
Séance de travail de l’Equipe de Compiègne, le suivi des actions en cours, la rentrée, les projets.
 
Communiquons
 
Deux articles intéressants dans la presse, le premier dans le « Courrier picard », le reportage de la fameuse course « la voie du houblon », organisée par les étudiants de l’UTC en partenariat avec le Fil d’Ariane.
Le deuxième dans « l’Union », signé par un jeune journaliste venu nous rencontrer dans notre permanence d’Hirson. Il nous a posé beaucoup de questions, il a reçu beaucoup de réponses, qui l’ont éclairé sur la vie des déficients visuels et leur désir de continuer de participer à la vie.
Il a dit son étonnement devant les performances de notre Machine à lire.
Cet article nous fera mieux connaître dans ce secteur éloigné de l’Aisne.
 
Dans un petit forum d’associations de personnes handicapées, nous avons planté notre stand d’Information, pendant les « 24 heures de Braile ».
Manifestation organisée par David Avram, atteint d’une neuro-fibro-matose qui l’a privé de l’usage de ses jambes.
L’année dernière déjà, il avait réalisé un raid de 1000 km entre Soissons et Montpellier et nous en avions parlé.
Cette fois-ci, avec d’autres personnes atteintes du même mal, elles se sont relayées pendant 24 heures sur un circuit fermé.
Ce courage, ces performances, n’ont pas seulement pour but de mieux faire connaître cette maladie, mais aussi de trouver des sponsors, des partenaires et obtenir des fonds pour offrir des loisirs aux enfants atteints du même mal.
 
Nous avons planté notre stand d’Information également dans le forum sur l’Accessibilité, organisé par Margny-les-compiègne.
Belle réalisation, 120 visiteurs se sont intéressés aux questions d’accès pour tous les handicaps, ce qui est satisfaisant pour ce forum très spécialisé.
 
Nous avons aussi planté un stand d’Information dans « la Fête des Associations », dans le parc rénové de l’île Saint Maurice de Creil.
Nous avons joué avec les visiteurs aux identifications tactiles, vendu quelques bracelets, fait tourner la Roue de la Chance, mais l’intérêt essentiel de la journée ce sont les échanges sympathiques avec le public.
 
La Chasse au trésor
 
Petite surprise qui nous est venue du Fond départemental des activités locales : 200 euros pour notre Equipe de Laon.
 
Cette même Equipe a regroupé ses vieilles choses et tenu une brocante, avec nos amis de l’APF.
Assez pauvre en recette, mais riche en contacts.
 

Rendez-vous au « Philanthrope », la cafétéria de l’UTC, pour la remise du chèque de 2176 euros et quelques centimes, bénéfice de l’opération « La voie du houblon », réalisée au profit du Fil d’Ariane. Un grand merci !

 

 
Nos Rencontres
 
A Claudette, mal-voyante, la cinquantaine, il ne reste plus que 4 dixièmes et elle s’inquiète bien sûr pour l’avenir.
Notre vidéo-agrandisseur l’a rassérénée un peu, elle désire venir plus souvent et participera aux randonnées du vendredi.
 
Josiane 66 ans, est devenue très mal-voyante à la site d’une erreur médicale. Après de nombreuses expertises, elle vient d’obtenir leur conclusion : son ophtalmologiste s’est trompé dans le traitement prescrit !
Elle reste néanmoins très active et participe à nos permanences d’Hirson.
 
Véronique est venue nous voir pour sa maman de 90 ans, atteinte d’une DMLA. Elle est repartie avec le catalogue de notre bibliothèque sonore et elle aussi a été séduite par une démonstration de notre vidéo-agrandisseur. Elle reviendra avec sa mère.
 
Ensuite c’est un monsieur qui est venu, lui aussi pour Marcelle sa maman de 90 ans. Histoire identique, une DMLA et pourtant un grand amour de la lecture. Il est repartie avec des livres enregistrés.
 
Philippe 57 ans est très mal-voyant, mais en plus, probablement à la suite d’un accident, il a été amputé d’une jambe et d’un rein et est dialysé.
Naturellement il supporte très mal ce bouleversement dans sa vie et sa rapide mise en invalidité.
Il veut se débrouiller seul, sans l’aide d’une auxiliaire de vie, qui serait pourtant bien nécessaire.
Homme cultivé, d’une conversation très agréable, il ne nous demande seulement qu’une aide pour remplir certains papiers administratifs et c’est une de nos Brigitte qui va le voir chaque semaine.
 
Nos Petits Bonheurs
 
D’abord tous nos moments de détente habituels, les balades, la piscine, le cinéma, les jeux de cartes, de dominos, l’atelier d’écriture et nous avons repris les cours de sculpture, animés par dame Dominique.
Un après-midi à Laon, nous sommes tous redevenus de grands enfants, sous le charme de 3 conteuses de l’association « Conte, raconte ».
La première nous a emmenés dans l’émotion, la deuxième dans le rire et la troisième dans une aventure surprenante. Elles nous parlent par images que nous construisons mentalement et rendent les récits vivants.
Nous renouvellerons ces moments d’évasion.
 

Invités comme chaque année à "la Soirée Blanche" par le Club 41, le Lion's Club, le Rotary et les Kiwanis, nous étions tous habillés de blanc et nos cannes aussi.

 

 
La soirée dédiée à l’association « le Rêve », a permis à une petite fille handicapée de rencontrer son chanteur préféré M Pokora.

 

Partis de Laon en co-voiturage, nous étions une vingtaine pour découvrir le « Centre historique minier » de Lewarde, dans le Nord.
Dans les bâtiments réhabilités d’un ancien puits de mine, rééquipés avec les matériels de l’époque. Ce Musée restitue un peu l’atmosphère du travail des mineurs.
L’animatrice, très adaptée à l’accueil des mal-voyants, nous a fait visiter l’établissement dont la célèbre salle des pendus, où les porte-manteaux individuels étaient suspendus tout là-haut sous le plafond. C’est là qu’ils enfilaient leurs vêtements de travail et leur casque avec sa lampe.
Un ancien mineur nous a raconté les très dures conditions de travail des mineurs de fond. La descente vertigineuse dans les profondeurs des puits de mine, à plus de 1000 mètres pour trouver encore du charbon et là creuser au pic ou au marteau-piqueur, dans la chaleur, le bruit et la poussière.
Les risques toujours présents d’éboulements, de coups de grisou et d’inondations, entretenaient un stress permanent.
Et puis la terrible silicose n’en épargnaient pas beaucoup, la destruction progressive des bronches par la poussière abrasive du charbon…
Dans les années 50, le charbon si difficile à extraire, coûtait de plus en plus cher et se vendait de moins en moins. Les dures et longues grèves n’y changèrent rien et l’arrivée du Fuel très bon marché, a fait fermer les Mines et ruiné toute une région.
Un repas chti enjoué, dissipa un peu ces souvenirs émouvants.
 

Invités par Handi-sport, nous sommes allés au stade de Nogent, pour la journée-découvertes « handi-valide ».

 

Effectivement nous avons pratiqué toutes sortes de jeux. En commençant par un bowling, puis un grand jeu de l’Oie, où sur le terrain, les pions sont les joueurs eux-mêmes qui avancent ou reculent , selon le chiffre qu’ils tirent avec un grand dé de mousse et en fonction des réponses qu’ils donnent à des questions sur la santé.
Nous sommes ensuite passés à l’escrime, au tir à l’arc, à la carabine, pour finir à cheval…
Quelle journée !

 

Pour notre Pique-nique d’été, nous avons maintenant nos habitudes, dans les espaces de l’Abbaye d’Ourscamp.
Accueillis par frère Gérard, nous avons partagé nos victuailles sous le chapiteau, puis la douceur du temps nous invita aux grands bavardages dans le pré ombragé.
Ceux de Nogent ont animé des jeux très drôles, d’autres sont allés visiter la chapelle magnifiquement restaurée.
Pour les gourmands de nourritures spirituelles et terrestres, ils ont trouvé tout cela dans la Boutique, y compris la célèbre potion dans laquelle les moines ont concocté une quarantaine d’herbes aromatiques et médicinales.

 

 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires