Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 17:32

Septembre

 

Animation

Le 10 septembre, à la demande de la déléguée du Conseil Général, notre équipe du siège a proposé une animation aux enfants du centre aéré de Thourotte. On a joué avec le braille : les tablettes, les poinçons, les petits textes à déchiffrer. Nous avons aussi bandé les yeux des enfants et les avons laissé chercher leur chemin avec les cannes blanches au milieu des cris et des rires. Les enfants adorent ça et leur monitrice aussi.

 SAM_4117.JPG     SAM_4123.JPG

Les rendez-vous

Notre Présidente très active est allée organiser des réunions de travail avec nos équipes le 1er septembre à Amiens, le 3 à Soissons, le 12 à St-Quentin et le 15 à nouveau à Amiens. Ces rencontres pour la coordination de notre action sont aussi, bien sûr, d'agréables moments d'amitié.

 

Les forums

Fin août, notre équipe de St-Quentin a planté son stand dans la kermesse très fréquentée d'Arly. Au milieu de nos documents d'information, la "Perkins" , la machine à écrire le braille a eu du succès auprès des enfants, beaucoup l'ont essayée et sont repartis avec une petite carte portant leur nom en petits points.

Nous avons prêté nos lunettes basse vision à des adultes qui ont tenté un concours de tir à la sarbacane dans le stand voisin d'handisport, il n'y a pas eu de blessés mais des flèches perdues.

Bons contacts avec des enseignants et des infirmières pour de futures interventions dans leurs établissements.

Tirs groupés le 20 septembre. Le même jour, nous tenons un stand d'information dans le forum des associations à Compiègne SAM 1947et un stand à Amiens dans le forum Agora.

Sur les deux sites, nous avons vu beaucoup de monde et beaucoup de monde nous a vus et pris de bons contacts qui se confirmeront certainement.

 

 


Des rencontres

Le 10 septembre, nous avons reçu à Compiègne, deux déléguées "France Bénévolat". Elles nous ont demandés de participer le mois prochain à une journée d'éveil à l'action bénévole auprès des élèves du lycée Notre-Dame de la Tilloye. Ce ne sera pas facile mais nous avons quelques idées.

Nous avons reçu une dame qui a fait un AVC, un œil est perdu et l'autre est menacé. Elle viendra prendre des cours de braille.

Nous avons rencontré une dame mal voyante de la Croix-St-Ouen qui se rend compte qu'elle manque d'exercices et elle viendra participer à nos promenades guidées du mardi.

Un instructeur de secourisme nous propose une formation aux premiers secours. Ce sera bien utile pour nous rafraîchir les idées car le cours précédent remonte à plusieurs années.

 

Le foyer de Crépy en Valois "La sagesse" nous demande d'intervenir auprès d'un monsieur de 50 ans, diabétique. La rétinopathie lui a fait perdre la vue et il a été amputé d'une jambe. Il désire prendre des cours de braille mais il ne pourra pas monter notre escalier. Nous lui avons remis un cours par correspondance et il sera aidé par une animatrice du foyer. Souhaitons toutefois que le diabète ne diminue pas la sensibilité de ses doigts.

 

Nous avons rencontré un homme de 94 ans qui s'en tire bien. Il vient de faire un AVC et trouve simplement que sa vue a un peu baissé, aussi, il nous demande des livres en gros caractères.

 

Une dame nous appelle de Gouvieux, sa maman est atteinte d'une forte DMLA, qu'elle est tombée plusieurs fois, s'est cassé un pied puis une jambe. Elle n'ose plus quitter son fauteuil, elle a besoin de davantage d'aide à domicile et nous demande d'intervenir.

 

Après notre équipe de Soissons, nous sommes allés à Nogent l'Artaud près de Château-Thierry, dans une très belle maison de retraite. Nous y avons rencontré une dame de 80 ans qui commence une DMLA. Elle est prudente, elle veut s'organiser, elle nous demande des conseils pratiques et une initiation à la marche avec la canne blanche.

 

Notre équipe de Laon a reçu une grand-mère avec son petit garçon de 3 ans né aveugle avec un handicap mental associé. Ce petit sera pris en charge par un établissement de Proisy, plus spécialisé dans le handicap mental que dans le handicap visuel. A suivre.

 

Chaque semaine, une petite jeune fille de 12 ans, mal voyante vient dans nos bureaux de Laon, accompagnée de  son éducatrice. Elle vient du centre SAAAIS de St-Quentin (c'est un service d'intégration des déficients visuels en milieu scolaire normal), elle vient prendre des cours de braille avec Martine qui fait progresser un groupe de 4 élèves.

 

A Amiens, une auxiliaire de vie scolaire est venue nous rencontrer. Elle cherche du travail auprès d'un enfant déficient visuel. Peu de temps après, nous recevons la visite de la maman d'une petite fille de 5 ans, malvoyante qui cherche une auxiliaire de vie scolaire. Devinez ce que nous avons fait.

 

 

Notre équipe de Nogent aide un jeune ivoirien, aveugle (et non pas je n'y vois rien), elle s'occupe de démarches pour ce jeune homme dont le nom est très difficile à prononcer.

 

 A la demande d'"Optic 2000" de Soissons, nous avons pris contact avec une dame de Vic-Sur-Aisne. Un glaucome la rend très malvoyante et elle désire apprendre à se servir de la canne blanche.

 

L'accessibilité

Le 3 septembre, nouveau cours de circulation avec la canne blanche pour Marie-Brigitte dans les rues de son quartier à Soissons. Le 28 septembre pour Samuel, congolais non voyant de 50 ans, cours également de circulation dans les rues et les bus de Creil.

A Compiègne, pendant la 2ème quinzaine de septembre, importante opération de repérage et de description d'une série de parcours dans les rues de la ville. Ce travail réalisé à la demande de l'Office du Tourisme a pour projet (totalement utopique) de permettre à un piéton aveugle, seul, de découvrir le patrimoine historique de la ville en s'aidant d'une brochure descriptive en braille.

Cette brochure décrit depuis l'office du tourisme un itinéraire reliant de site en site 16 lieux, plus 2 trajets à faire en bus vers le Mémorial et le Wagon de l'Armistice.

Ce remarquable travail de précision a été réalisé par Béatrice, non voyante responsable de l'accessibilité qui a analysé les parcours avec sa canne blanche et par Joël notre moniteur de locomotion.

Cette réalisation est un des éléments devant permettre à l'Office du Tourisme d'obtenir le label "Tourisme et Handicap".

 

La chasse aux trésors

Pour compléter nos cotisations qui sont facultatives et nos subventions, nous avons besoin de chercher des ressources nouvelles.

Ainsi, nous avons tenu une brocante à Amiens à la fin août et une à Margny les Compiègne le 7 septembre. Les recettes ont été très modestes puisque maintenant le principe des brocantes est de donner les objets contre 1 €uro symbolique.

Le 10 septembre, notre équipe d'Amiens a participé à une réunion d'information sur le financement des associations, qui n'a pas apporté de nouvelles solutions.

Le même jour, petite cérémonie dans nos bureaux de Soissons. Le propriétaire de la boîte de nuit "Génération Lazer" a eu la très bonne idée de faire un don de 1000 €uros à notre association. La presse était présente à cette remise de chèque entre des 2 côtés "des gens de la nuit".

Le 23 septembre, l'Ecole des Beaux Arts, au rez-de-chaussée de notre immeuble rue St-Nicolas, accrochage d'une exposition de gravures à l'eau forte. Ces œuvres de Jean-Claude Larue seront en vente jusqu'au 27 novembre et ce jour là la moitié des recettes nous sera généreusement offerte par l'artiste!

 

Les permanences volantes

Sous la direction de Michèle Auburtin, notre équipe de Laon a pris l'excellente initiative d'élargir son cercle d'influence en tenant régulièrement des permanences extérieures à la MDPH de l'Aisne à Laon, dans la mairie de Vervins et dans celle d'Hirson, ce qui intéresse beaucoup la presse locale qui relaie bien l'information.

 

On se promène

Le 18 septembre, nous étions 14 de l'équipe du siège à partir à la découverte du nouveau Louvre à Lens. Myriam, une aimable guide conférencière nous y attendait pour nous faire visiter l'exposition sur l'écriture. Elle nous a promenés dans le temps jusqu'aux premiers cunéiformes qui ont marqué, il y a 5200 ans la fin de la Préhistoire et le commencement de l'Histoire.

Elle nous a présenté à imaginer, puisqu'on ne peut ni voir ni toucher, une lettre du célèbre Pharaon Akénathon, un de ses vassaux, un courrier sur pierre gravée, qui doit peser bien plus de 50 kilos, ainsi qu'une stèle funéraire qui, depuis plus de 3000 ans raconte l'histoire d'une petite fille qui n'a vécu qu'une semaine, et encore sur un fragment de marbre du Parthénon, le compte-rendu des finances de la Cité d'Athènes pour ses citoyens d'il y a 2400 ans.

Pour nous "aider", elle nous a distribué de grands livrets mous avec des textes en gros caractères, en braille et de petits dessins en points reliefs encore plus difficiles à déchiffrer que les hiéroglyphes.

LOUVRE LENS 037             LOUVRE LENS 040

Nous l'avons fait remarquer à Myriam qui a avoué que nous étions le premier groupe d'aveugles à visiter cette exposition, qu'elle était très intéressée par nos remarques et qu'en conséquence, elle comptait sur notre groupe pour l'aider à améliorer l'accessibilité aux chefs-d'œuvre et le rendez-vous est pris pour le printemps prochain. En fait, nous avons su plus tard que nous avions été précédés de peu dans cette visite par les membres du Fil d'Ariane de St-Quentin mais qu'eux n'avaient pas pris de guide conférencière.

               

Le 23 septembre, nos amis de l'équipe du Fil d'Ariane de Beauvais sont allés se promener au Tréport. En arrivant, comme ils en ont l'habitude, ils sont allés déposer leurs affaires dans une salle de la mairie qui leur est réservée puis, les mains libres ils se sont divisés en six groupes et sont allés se balader dans la ville et dans le port. Ensuite, bien sûr, ils se sont tous retrouvés à l'heure du déjeuner pour le rendez-vous gourmand au restaurant et ensuite ils sont retournés profiter du soleil et de l'air marin.

On s'est promenés aussi dans les airs. Une de nos membres de Nogent sur Oise, une dame de 80 ans, très mal voyante, a été très heureuse de  faire son premier saut en parachute! Il faut oser le faire, mais il doit se passer quelque chose de particulier à Nogent car c'est la quatrième du Fil d'Ariane à sauter ainsi dans le vide, plus trois qui ont fait le saut à l'élastique!

C'est peut-être parce qu'ils ne voient pas le danger.

Partager cet article

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article

commentaires