Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 17:51

Décembre  2014

 

NOS  RENDEZ-VOUS

  •  Nous sommes allés travailler avec notre Equipe de Laon un jour de grand  vent. Nos locaux sont tout en haut de la «Montagne » de Laon, près de l’Hôtel de Ville, le bâtiment est ancien et la fenêtre du bureau donne sur les vastes plaines de l’Aisne.

          La haute fenêtre s’est ouverte sous la très forte poussée d’Eole et tous les papiers du bureau se sont envolés. Nous nous sommes mis à 4 pour repousser les battants mais la vieille crémone a rendu l’âme et tournait dans le vide. Les techniciens de la Mairie appelés d’urgence sont venus nous aider et ont cloué des planches pour la maintenir fermée.

   Alors on a pu ramasser tous les papiers et se mettre au travail pour envoyer les courriers aux maires du secteur et adapter notre adresse du Courriel au nouveau serveur.

          Nous sommes également allés travailler avec notre Equipe de Nogent pour ces 2 mêmes opérations de courrier et de courriel.

  •   Nous avons déposé dans une salle municipale de Compiègne 5 grands sacs de jouets que nous avons collectés dans notre réseau d’amis, pour répondre à une demande pressante du Service social de la Mairie aux associations et au public.

          Il fallait en effet rapidement remplacer la grande quantité de jouets préparés pour le Noël des enfants des familles en difficulté, tous ces jouets ayant disparu dans un incendie criminel.

  •     Nous adressons toutes nos félicitations à Laurent un voyant très actif et toujours disponible de notre Equipe de Beauvais. Il est cité au Palmarès du Prix du Bénévolat 2014, décerné par la Mairie.

          C’est une reconnaissance que nous devons bien nous aussi à tous les Bénévoles actifs qui font vivre notre Association.

  •     Nous avons assisté au Colloque qui s’est tenu dans le grand amphithéâtre du Centre hospitalier de Beauvais sur 2  thèmes: les avancées de la Médecine et l’accès aux soins pour les personnes handicapées.

          Les 300 participants étaient tous des professionnels, médecins, infirmiers, psychologues, gestionnaires.

          Pour le 2eme thème, le clip qui avait été réalisé en Novembre avec Nicole et Michaël a été très remarqué… parce qu’un incident technique a décalé le son de l’image, ce qui a amusé tout le monde et pourtant n’a pas nui et peut-être même souligné les particularités de la communication avec les patients non-voyants.

  •     Nous avons reçu, rue Saint Nicolas Stan Szumny, Président de l’Association Valentin Haüy d’Amiens pour préparer la réunion d’Information pour les personnels des SAVS et des SAMSAHS de la Somme qui connaissent mal la Déficience visuelle.

          Les tâches ont été partagées: l’AVH présentera la Déficience visuelle et nous les techniques d’adaptation.

 

NOS RENCONTRES

         Nous avons fait connaissance avec un jeune homme non-voyant de Breteuil qui se sent isolé et voudrait déménager.

          Notre ami congolais non-voyant de Nogent est lui aussi très seul. Nous l’avons emmené un Dimanche à un concert de Gospels à l’Eglise Saint Médard de Creil qu’il a beaucoup aimé.

          Eric nous a appelé à Amiens, il va mieux, il émerge de la dépression qui a suivi la perte presque complète de sa vue.

          Micheline de Coye la forêt a reçu avec grand plaisir la visite d’Elisabeth et de José-Marie, elle se sent soutenue et commence à envisager de faire les efforts nécessaires pour rompre sa solitude.

          Comme chaque année, au moment des Fêtes, nous avons porté nos petits paquets cadeaux-gourmandises, accompagnés de nos meilleurs voeux à nos amis âgés en Maisons de retraite ou à leur domicile. 

 

POUR L’ACCESSIBILITÉ

        gare-du-nord.JPG  Nous voici à la Gare du Nord de Paris, la plus importante de toutes les gares européennes, celle qui dessert, entre autres, la Picardie.

          Avec nos collègues de la Commission régionale, nous allons procéder à une première évaluation des dispositifs d’accessibilité à prévoir lors de la prochaine tranche de grands travaux en 2016-2017.

          Pour nous, les conditions de circulation dans cette gare sont difficiles: immensité de la gare, elle s’étage sur 4 niveaux, présence intense du public et importance du volume sonore..

          Nous l’avons vérifié il y a 3 ans Gare de l’Est: les annonces des balises sonores sont souvent couvertes par le bruit ambiant, en suivant les bandes de guidage au sol, nous risquons les heurts avec des valises ou des groupes de voyageurs et on risque de ne pas monter dans le bon train si on n’est pas guidé en final.

          Nous avons prévu en particulier un fléchage spécifique pour les mal-voyants et un point d’accueil pour les personnes à mobilité réduite.

          De son coté, à la demande de l’Agence d’expertise en contrat avec le Conseil Régional, notre « Voyageur d’essais » Jean-Claude a expérimenté la prise en charge des voyageurs non-voyants depuis le départ gare de Compiègne jusqu’à la gare de Saint Quentin, l’accueil, le guidage au départ et la réception à l’arrivée se sont bien déroulés. Jean-Claude a fait son rapport au      responsable de l’opération.

          Pour améliorer son autonomie, Pierre non-voyant de l’Arche de Troly-Breuil a travaillé avec Joël et sa canne blanche dans les rues de Compiègne.

          Pour continuer une collaboration commencée il y a une vingtaine d’années, nous avons rencontré le Professeur Ney et ses étudiants à l’Université Technologique de Compiègne, pour travailler à l’amélioration d’une plage tactile devant permettre aux non-voyants de « lire » une image par le toucher. Le pari est très ambitieux et le procédé le Tactos progresse régulièrement et devrait s’appliquer aux ordinateurs et aux téléphones portables.

 

LA CHASSE AU TRÉSOR

          Cette chasse est ouverte toute l’année pour faire plaisir à nos Trésoriers, alors en Décembre nous avons tenu un stand de vente pendant 2 journées dans le grand hall du Centre hospitalier de Beauvais, bien au chaud.

          Nous avons obtenu un chalet pour participer au Marché de Noël d’Amiens, bien au froid.

          Nous avons remis une quantité de nos cartes originales de voeux à un groupe de jeunes lycéens de Notre Dame de la Tiloy de Compiègne et c’est eux qui vont les proposer au public.

          Cette action se place dans le cadre de l’opération Bénévolat de leur parcours scolaire.

          Les butins de ces chasses sont souvent modestes mais, 1 euro +1 euro +1 euro…


  DÉTENDONS-NOUS

          Tout d’abord la vraie détente, celle que l’on a obtenue à l’issue du Groupe de Parole autour de Paule où souvent les inquiétudes et les tensions se dissipent quand les mots apaisent les maux.

          Nouvelle séance proposée par l’Association « Danse un pas à deux » pour les personnes qui ne voient pas.

          C’est pour partager le plaisir de virevolter harmonieusement avec au programme de la journée : Rock, Salsa et Madison.

          Le Courrier Picard est venu et en a parlé.

          Prochaine séance le 7 Janvier, venez nombreux nous dit Béatrice, et pour tous renseignements adressez-vous à elle au 03 44 23 12 90.

 

          Et puis Décembre c’est bien le moment de se retrouver autour d’un bon repas pour quitter dignement l’année qui s’en va.

         noel-2014.JPG C’est une coutume qu’il faut respecter, les anciens et les nouveaux, ceux qui voient et ceux qui ne voient pas, ceux qui sont actifs et ceux qui le sont moins, nous l’avons remarqué, tous se tiennent également bien à table et le brouhaha des conversations ne s’éteint  que lorsque l’on remplit nos assiettes.

          Ceux de Nogent étaient une bonne trentaine au restaurant du Parc de Rantigny, ceux de Compiègne, une quarantaine à l’auberge de la Fontaine de Saint Jean aux bois, tout près de l’endroit où a été composée la célèbre chanson « mon amant de Saint Jean », ceux de Beauvais étaient trente à table au restaurant Beau Séjour.

 

          Tous sont maintenant prêts pour célébrer 2015, et avec eux nous vous souhaitons à chacune et à chacun, une très belle et très heureuse nouvelle année.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 17:01

 

Novembre 2014


NOS  RENCONTRES

       A Nogent avec un couple de jeunes Arméniens ayant un petit enfant. Ils sont sans papiers, vivent dans un Foyer et la maman nous a proposé de devenir bénévole.

Nous avons reçu un couple dont la petite fille d’un an Marina est aveugle. Ils avaient déjà été reçus par le SAIDV d’Agnets qui prendra en charge sa scolarité, mais ils avaient besoin de nous rencontrer pour recevoir du soutien et du réconfort.

       Toujours à Nogent, Les démarches terminées pour Moïse qui a obtenu la prolongation de sa carte de Séjour et maintenant commencement de nouvelles démarches pour Bi Youzane non-voyant de Côte d’Ivoire pour le faire entrer au stage de réadaptation de Sainte Marie à Paris.

       Conversations depuis Compiègne puis de Nogent avec Micheline devenue très mal-voyante il y a 3 ans, elle a perdu son emploi et souffre de solitude dans son petit village de Coye la Forêt.

       Nous avons rendu visite à une dame mal-voyante d’Athis sous Laon, elle s’intéresse à notre association et en particulier à notre Bibliothèque sonore.

       Nous avons rencontré les membres du SAMSAH de Saint-Erme, qui nous proposent une aide bénévole.

 

 

NOS  RENDEZ-VOUS

       Nous sommes allés aux « Assises du Bien vivre ensemble », un débat organisé par la Mairie de Beauvais, avec la participation des Elus, des acteurs économiques, des associations d’Usagers et de personnes handicapées.

       Nous nous sommes réunis au Siège avec les Responsables de nos Antennes, sur le thème de la Communication. Nous avons étudié en particulier le renouvellement de notre site et la conception d’un nouveau triptyque, dont une partie commune présentera notre association et d’une partie spécifique à chaque Antenne avec ses textes et ses photos.


   nov-3-copie-1.JPG    Pour communiquer avec le public, notre Equipe de Soissons a planté son stand d 'Information dans le Forum de Ressons le Long.

 

       Notre Présidente Maria Izquierdo a convoqué le Conseil d’Administration en fin de mois. Présentation du bilan financier du premier semestre, le suivi du dernier épisode du conflit entre les 2 Assureurs de notre bailleur, après l’incendie de notre local de Saint Quentin, large tour d’horizon sur la vie de notre association et ses projets.

 

GARE A L’ACCESSIBILITÉ

 

       Avec la Commission Régionale nous avons continué de faire le point sur les aménagements réalisés pour rendre les gares de Picardie accessibles aux personnes handicapées. Dans les gares que nous avons contrôlées, à part quelques retouches, les résultats sont très satisfaisants. Ainsi nous avons examiné à chaque gare, depuis l’extérieur puis à l’intérieur le guidage vers les guichets et vers les quais par des balises sonores et des bandes de guidage au sol jusqu’aux ascenseurs pour la montée et la descente de la passerelle au-dessus des voies.

       Ainsi nous sommes allés à la gare de Rozière en Santerre où exceptionnellement il n’y a pas de possibilité d’installer des ascenseurs pour la passerelle, aussi les personnes en fauteuil devront réserver un taxi-SNCF pour rejoindre la gare accessible la plus proche.

       A la gare d’Abancour bonnes réalisations à l’exception du guichet. Pour communiquer avec l’employé séparé du public par une vitre, le haut-parleur d’où vient sa voix est à l’écart du micro destiné au client, donc le client non-voyant aura tendance à parler au haut-parleur.

       A la gare d’Amiens bons aménagements, seul l’accès à la gare routière reste à équiper.

       A la gare de Laon tout est en ordre.

 

       Maintenant on sort des gares et on entre au Lycée Gay-Lussac de Chauny où s’est tenue une réunion organisée par le Conseil Régional pour préparer la mise aux normes d’accessibilité des lycées de Picardie. Présence de nombreux Proviseurs, de CPE, de gestionnaires, d’architectes et d’associations d’handicapés.

 

3 chiffres estimés: une centaine de lycées, 1 500 000 mètres carrés de locaux à adapter et 67 millions d’euros de budget.

 

SOYONS AUTONOMES

 

surtout pour se nourrir c’est essentiel, mais aussi pour le plaisir. C’est bien pour cela que nos amis de Beauvais se pressaient nombreux et très détendus autour des casseroles, puis autour de la table pour le cours mensuel de cuisine, alors qu’à Soissons le lendemain, une unique élève Francine, très concentrée, travaillait pour devenir capable de circuler seule avec sa canne blanche, sous les directives de Joël.

 

 

LA CHASSE AU TRÉSOR

 

      soissons.JPG   On vous l’a déjà dit le mois dernier,   notre équipe de Soissons a reçu un chèque de 1 000 euros offert par un Bar de nuit de la ville. Cette fois-ci on vous le rappelle parce que maintenant nous avons la photo.    Et puis une bonne nouvelle, on peut bien la dire 2 fois.

 

       A Beauvais l’opération « Enveloppes-loterie « a été lancée. Elles sont toutes à 2 euros et toutes gagnent 1 lot. La diffusion se fait par nos bénévoles et leurs réseaux d’amis.

 

       Nous avons tenu une brocante dans le hall de la Maison des Associations de Laon, à l’abri des intempéries et bien au chaud.

 

       Le même jour, nos amis de Saint-Quentin ont participé au Marché de Noël de Francilly-Silency, dans le froid et dans un chalet ouvert au vent, mais avec la chaleur du public, sinon des acheteurs.

 

LES LOISIRS

 

       Pour une détente en profondeur, le groupe de Soissons à son tour après celui de Laon, a commencé un cycle de Sophrologie.

 

       A Saint-Quentin sortie pour la visite d’une exposition relatant la dure occupation de la ville par les troupes allemandes pendant les 4 années de la Grande Guerre. Des documents, des journaux, des mannequins en uniformes et beaucoup de photos et sur ces photos on voyait des gens, des commerçants, des enfants et peut-être que certains des grands-parents d’aujourd’hui ont pu reconnaître leurs propres grands-parents tout jeunes à l’époque.

       Ces photos émouvantes montrent aussi la ville ancienne de Saint-Quentin telle qu’elle était avant d’être détruite en grande partie par l’offensive de l’armée française pour la reconquérir en 1918.

 

 

    defile-de-mode.jpg   Joli défilé de mode exotique. Notre amie Maryam qui anime l’Association des Albinos du Burkina Fasso, dont nous sommes partenaires, a ramené de beaux tissus colorés de son pays. Elle les a confiés à la classe de Couture et de création du lycée Mireille Grenet. Les professeurs ont dessiné les patrons et les élèves ont coupé et cousu de très jolies robes, qu’elles sont venues présenter elles-mêmes au public salle Saint-Nicolas.

       Jeunesse, beauté, élégance, les Officiels et les spectateurs ont admiré et nous, nous avons imaginé.

 

   

   marche-du-vendredi.jpg Tous les Vendredis matin le petit groupe de randonneurs, les vrais marcheurs ( pas ceux du Mardi, qui se promènent ), s’aèrent et se détendent à bonne allure, tout au long des kilomètres de bons chemins et de petites routes de la forêt de Compiègne. Ils marchent vite mais n’oublient pas pour autant la pause café-gâteaux.

 

       Nos amis de Saint-Quentin sont allés au théâtre de Péronne applaudir une pièce très drôle « Les portes claquent », jouée par la troupe « le Rideau d’Arlequin « ,, dont une des actrices Pierrette est une lectrice de notre Bibliothèque sonore.

 

       Le matin dans la cuisine thérapeutique de la Maison de retraite Fournier-Sarlovèze, une petite équipe de résidents et de nos bénévoles, a préparé et mis au four la pâtisserie qui a été dégustée l’après-midi par nos amis de la Maison de retraite. Boissons, fruits, bavardages, rires, même notre Annie, qui ne peut plus marcher, a été enlevée de chez elle avec son fauteuil et est venue partager cette petite récréation.

 

       A Laon petite promenade en tricycle sur la piste aménagée autour de l’immeuble des « Papillons blancs ». Sur ces vélos à 3 roues, les non-voyants ont pédalé avec beaucoup de plaisir, mais sous surveillance tout de même.

 

       L‘Association des sourds et des mal-entendants « La main dans la main » nous a invités à la projection du film Marie Heurtain au cinéma Majestic de Jaux.

        Pour un film destiné aux sourds et aux aveugles, on pouvait craindre le pire,  pas besoin de sons pour les sourds ni d’images pour les aveugles, mais heureusement non, le film est sous-titré et en audio-description. Il raconte l’histoire vraie d’une femme née sourde et aveugle qui enfant, se comportait comme une bête sauvage. Une religieuse soeur Catherine a réussi à apaiser sa violence en lui apprenant à communiquer par le langage des signes qu’elle traçait dans le creux de sa main. C’est une situation extrême identique à celle d’Hélène Keller.

       Ce film a été présenté par Kelly Morello Présidente de la « La main dans la main », jeune femme mal-entendante qui, tout en parlant au public, exprimait simultanément ce qu’elle disait, en langage des signes.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 15:48

Octobre 2014

 

 

               Pour l’accessibilité

La loi du 11 Février 2005 a accordé 10 ans aux commerçants, aux Municipalités, aux Départements et aux Régions pour rendre accessibles aux personnes handicapées les magasins, les logements, les moyens de transport et les établissements recevant du public.

        L’ échéance Janvier 2015 est toute proche et les Municipalités se dépêchent pour faire le point, aussi nous avons dû galoper pour les aider :

 

le 7  Nous sommes à Noyon pour travailler avec la Commission d’accessibilité sur le Schéma directeur des Transports Urbains: aménagements des arrêts, accès et sonorisation pour les bus…Il restera beaucoup à faire.

 

le 13 Nous sommes à la gare de Crépy en Valois avec les responsables Accessibilité du Conseil Régional et de la SNCF de Picardie. Avec les autres Associations d’handicapés nous analysons les conditions d’accès depuis le parvis de la gare, dans la gare vers les guichets, vers les quais et les trains, pour garantir la continuité des déplacements.

        Le Conseil Régional a prévenu depuis longtemps que le délai ne serait pas respecté et qu’il faudra 10 années supplémentaires, compte-tenu de l’énorme budget nécessaire, les trains étant eux-mêmes concernés.

 

le même jour nous avons rendez-vous à la Mairie de Compiègne avec monsieur Delplanque , responsable de la circulation urbaine et les ingénieurs de l’Agence  «Indigo», experts en accessibilité.

        Parmi d’autres problèmes, il faut choisir la liste des principales stations de bus à aménager, étant donné le coût des travaux à accomplir.

 

le 22 Réunion à Laon de la Commission d’Accessibilité pour établir le bilan des feux sonorisés, de la sonorisation des bus urbains et de l’aménagement des arrêts de bus 59 sont réalisés sur 116.

 

Le même jour  Nous sommes présents à la réunion d’accessibilité de Beauvais. Etude de l’accès au Théâtre et  le point sur la circulation à pied dans la ville et dans les transports en commun.

 

 

Nos Rendez-vous

 

le 14 Nous recevons Madame Bassuet et Madame Rébeiro, représentantes du siège à Paris d’ «Optique 2000». A la suite de notre courrier, elles sont intéressées par notre association. Elles proposent de nous faire connaitre par tous leurs magasins de Picardie et de nous donner la liste de ceux d’entre eux spécialisés en basse vision. Elles nous fourniront de la documentation et pourront nous aider à dupliquer nos documents.

 

le 20 Nous allons à la rencontre de notre équipe d’Amiens pour travailler avec eux sur notre campagne d’information en direction des 33 Communes de l’agglomération et de plusieurs autres villes de la Somme.

 

le 23 Nous recevons Maryam, la Présidente de l’Association des Albinos du Burkina Fasso, que nous connaissons bien. Elle rentre d’Afrique et nous rapporte un tableau réalisé là-bas par des enfants albinos en remerciement des jouets, des livres, des vêtements et des lunettes que nous leur avions donnés. Ce tableau sur bois représente en pyrogravure le logo de notre association, joliement décoré de graines de couleurs.

 

le 24 Nous sommes à Laon avec notre équipe, nous faisons le point sur la bonne marche de l’Antenne, nous faisons connaissance avec de nouveaux Bénévoles parmi la vingtaine de membres présents. Il faut dire que nous avons maintenant plus d’espace pour nos permanences depuis que nous disposons de 2 salles au rez-de-chaussée : une petite pour les cours de braille et les entretiens et la grande pour les activités, alors que toute la partie administrative se règle dans le bureau du 1er étage.

 

 

Nous communiquons

 

le 3  Nous nous rendons à Amiens pour rencontrer les responsables du service Autonomie du Conseil Général de la Somme. Il s’agit d’une séance de travail préparatoire au cours nous présentons un début de diaporama sur la déficience visuelle destiné aux SAVS et aux SAMSAH du département, qui connaissent mal notre déficience.

        Ce diaporama sera prêt pour la réunion pleinière qui aura lieu en Janvier 2015, au cours de laquelle nous présenterons également un document écrit que nous avons étudié spécialement pour la Somme et qui étendu à toute la Picardie sera un outil utile de présentation de la Déficience visuelle pour toutes les équipes du Fil d’Ariane.

 

le même jour Maria, notre Présidente, Paule et Joëlle sont à Radio Puisalaine pour présenter dans une émission en direct notre association, notre action, nos activités. C’est une radio associative qui diffuse très largement dans la région.

 

le 4 Pour la Journée Nationale des Aveugles, nos équipes ont fait diffuser dans toute la région, par le Courrier Picard, l’Union, le Parisien, l’Oise hebdo des communiqués informant le public des services gratuits de soutien et de réadaptation que nous proposons aux personnes qui perdent la vue.

 

le 11                      Notre équipe de Saint-Quentin participe à un forum « Basse vision », organisé place de l’Hôtel de ville, par la Générale des Mutuelles. Tous les stands sont bien en place, y compris des ateliers tactiles, mais le vent et la pluie dispersent le public et même certains exposants dont une nouvelle association locale « Le rêve au bout des doigts » destinée aux petits enfants non-voyants. Cette jeune association avec qui nous devrons travailler a été créée par une maman courageuse, que nous avions reçue à Compiègne il y a 3 ans, avec son bébé aveugle dans ses bras.

 

le 15 Notre équipe de Nogent participe au forum  sur la Déficience visuelle dans la médiathèque de Creil. Rencontre avec le public, bien sûr, mais aussi avec le SAIDV d’Agnets, l’AVH de Clermont, les Donneurs de voix de Senlis…

 

le 16 et le 17 Notre équipe de Soissons tient son stand d’information dans le forum Santé-Info-Handicap à Chauny. C’est une belle manifestation réalisée comme chaque année par l’Union des associations d’handicapés de l’Aisne, dont nous sommes membres fondateurs.

 

le 29  Maria et Jean-Pierre sont interviewés par la Radio « Graph-it » de l’UTC de Compiègne. L’animateur intéressé et sensibilisé rend l’échange vivant et informatif. L’émission d’une demi-heure sera diffusée 2 fois sur 94.9 et touche un public d’environ 10 000 jeunes.

 

le 30  A la demande du Service Social du Centre Hôspitalier de Beauvais, notre responsable Nicole est filmée pour un clip. Elle présente dans cette vidéo la «Maison des Usagers», cette permanence tenue dans le grand hall de l’hôpital à tour de rôle par les différentes associations qui présentent leurs services aux malades, aux handicapés et à leurs familles.

Ce clip sera diffusé pendant une journée d’information auprès de 400 membres du personnel hôspitalier de la région.

 

 

Soyons autonomes

 

le 6 Nous allons à Vic sur Aisne chez une dame mal-voyante qui nous a demandé de lui apprendre à manier la canne blanche, mais sa famille sur place est très réticente et nous n’insistons pas.

 

le 7 Nous visitons dans une Maison de retraite d’Attichy, un monsieur que nous connaissons depuis longtemps, depuis l’époque où il avait perdu la vue à la suite d’une agression dans son domicile. Nous changeons l’élastique de sa canne et nous l’encourageons à nous accompagner dans une petite promenade, mais sans succès, il a de moins en moins envie de bouger.

 

le 8 Là c’est une autre musique. Dans les rues de Soissons Joël donne un cours de circulation à Francine, presque aveugle, de 76 ans, énergique et résolue à redevenir autonome.

        Un peu plus tard, dans un autre quartier de la même ville, c’est Marie-Brigite, toujours studieuse et attentive, prend un nouveau cours avec la canne blanche, sous le regard attentif d’une jeune stagiaire de notre Antenne de Soissons.

 

le 12 Voila le cours qui a le plus de succès? le cours de cuisine que donne notre équipe de Beauvais. C’est sans doute  pédagogique, mais surtout gastronomique: coctail du Planteur, crudités d’Automne, sauté de veau et jardinière de légumes, salades, fromages et sorbet à l’ananas.

        Tous épluchent, assaisonnent, cuisent, servent et bien sûr dégustent.

        Les 25 «élèves» veulent vraiment redevenir autonomes dans leurs cuisines..

 

le 24  Joël se présente à l’ESAT de Notre Dame de Liesse pour donner un cours à 2 personnes non-voyantes, mais il y a une erreur quelque part, elles sont absentes. C’est très dommage d’aller à 80 km de Compiègne, d’autant plus que nos déplacements et nos cours sont gratuits.

 

 

Nos Rencontres

 

le 2 Nos responsables de Laon sont attendus dans une Maison de retraite de La Capelle près de Vervins. Ils rencontrent là un groupe de résidents dont 3 personnes mal-voyantes très intéressées par notre association, échanges de questions, d’informations, d’amabilités et partage du goûter. 3 inscriptions à notre Bibliothèque sonore.

 Maison-de-retraite-La-Capelle-10-2014.JPG


le 3 Entretien dans nos bureaux de Laon avec un monsieur mal-voyant, vivant en foyer, accompagné par son éducateur. Il a besoin de savoir se servir de la canne blanche pour circuler entre son Foyer et son lieu de travail, le rendez-vous est pris.

 

le 7 A la demande de France-bénévolat nous rencontrons au lycée Notre Dame de Latiloy à Compiègne 150 élèves de seconde qui désirent obtenir, dans le cadre de leur scolarité le «Passeport pour le Bénévolat». Pour cela ils doivent effectuer 15 heures d’action bénévole dans une ou plusieurs des 15 associations qui viennent se présenter à eux.

 

le 8 A  Nogent, Moïse est un Congolais aveugle de 50 ans dont nous avons déjà parlé en Septembre. Il est sans ressources et pour finaliser son dossier de demande de papier, il doit payer une taxe de 100,60 euros dont il n’a pas le premier centime.. C’est une de nos bénévole qui a réglé cette dépense.

 

        Annie est une dame non-voyante plus âgée, elle habite Pasly, un village près de Soissons. Son mari s’ occcupait beaucoup d’elle, mais depuis qu’il est décédé, elle souffre de son isolement et fréquemment Dominique notre responsable va la chercher pour qu’elle soit entourée pendant nos permanences.

 

le 17 A Beauvais nous recevons un homme d’une soixantaine d’années que la rétinopathie diabétique a rendu aveugle, de plus il a subi 2 transplantations cardiaques, il est isolé et a besoin de soutien.

 

le 23 A la Maison de retraite Valouise d’Orrouy, à la demande de la phsycomotricienne, nous rencontrons un monsieur de 86 ans ayant une DMLA et sa fille.Il a besoin de conseils pratiques et de loupe, de pendulette et de montre parlantes. Il accueillera nos visiteuses avec plaisir.

 

 

La chasse au trésor

 

        C’est une chasse d’où on revient souvent bredouille, la preuve :

le 7 Réunion d’information à la Mairie de Beauvais pour apprendre qu’en raison du désengagement de l’Etat les subventions seront allégées, voire dans certains cas supprimées.

 

Mais, il y a heureusement des jours meilleurs..

 

le 14 A l’école des Beaux Arts vernissage de l’ exposition des gravures de Jean-Claude Larue. Beaucoup de monde et la queue devant les salles pour admirer les très belles eaux-fortes qui nous l’espérons plairont à de nombreux acquéreurs puisque comme nous l’avions annoncé le mois dernier, à la fin novembre l’artiste nous offrira généreusement la moitié de la recette.

 gravure-2.JPGgravure.JPG

le 25  C’est moins artistique mais utile tout de même, notre équipe de Laon participe à la brocante d’Aulnoy sous Laon et pour une fois la pluie n’a pas dissuadé les acheteurs c’est bon pour le moral et c’’est bon pour la caisse.

 photo-oct-2.JPG

 

 

Détendons-nous

 

 

        Une esthéticienne, jeune retraitée, bénévole propose pendant nos permanences à Beauvais des interventions de manucure, de soin du visage et de maquillage. Depuis la rentrée, des cours de gym adaptée ont repris.

 

        A Soissons reprise des séances de piscine le premier lundi de chaque mois et début d’un cycle de sophrologie 2 fois par mois.

 

le 25  A Compiègne ouverture d’un cours de danse de salon proposé par l’association «danse un pas à deux». C’est une association de Paris, dont les cours sont ouverts aux personnes déficientes visuelles et à leurs accompagnateurs.

 

Beatrice et Paule en sont des membres actifs. Chaque séance dure une journée étude des pas et des figures dans la matinée, déjeuner puis danse dans l’après-midi.

 

 

Pour vous renseigner, demandez Béatrice au 03 44 23 12 90.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 17:32

Septembre

 

Animation

Le 10 septembre, à la demande de la déléguée du Conseil Général, notre équipe du siège a proposé une animation aux enfants du centre aéré de Thourotte. On a joué avec le braille : les tablettes, les poinçons, les petits textes à déchiffrer. Nous avons aussi bandé les yeux des enfants et les avons laissé chercher leur chemin avec les cannes blanches au milieu des cris et des rires. Les enfants adorent ça et leur monitrice aussi.

 SAM_4117.JPG     SAM_4123.JPG

Les rendez-vous

Notre Présidente très active est allée organiser des réunions de travail avec nos équipes le 1er septembre à Amiens, le 3 à Soissons, le 12 à St-Quentin et le 15 à nouveau à Amiens. Ces rencontres pour la coordination de notre action sont aussi, bien sûr, d'agréables moments d'amitié.

 

Les forums

Fin août, notre équipe de St-Quentin a planté son stand dans la kermesse très fréquentée d'Arly. Au milieu de nos documents d'information, la "Perkins" , la machine à écrire le braille a eu du succès auprès des enfants, beaucoup l'ont essayée et sont repartis avec une petite carte portant leur nom en petits points.

Nous avons prêté nos lunettes basse vision à des adultes qui ont tenté un concours de tir à la sarbacane dans le stand voisin d'handisport, il n'y a pas eu de blessés mais des flèches perdues.

Bons contacts avec des enseignants et des infirmières pour de futures interventions dans leurs établissements.

Tirs groupés le 20 septembre. Le même jour, nous tenons un stand d'information dans le forum des associations à Compiègne SAM 1947et un stand à Amiens dans le forum Agora.

Sur les deux sites, nous avons vu beaucoup de monde et beaucoup de monde nous a vus et pris de bons contacts qui se confirmeront certainement.

 

 


Des rencontres

Le 10 septembre, nous avons reçu à Compiègne, deux déléguées "France Bénévolat". Elles nous ont demandés de participer le mois prochain à une journée d'éveil à l'action bénévole auprès des élèves du lycée Notre-Dame de la Tilloye. Ce ne sera pas facile mais nous avons quelques idées.

Nous avons reçu une dame qui a fait un AVC, un œil est perdu et l'autre est menacé. Elle viendra prendre des cours de braille.

Nous avons rencontré une dame mal voyante de la Croix-St-Ouen qui se rend compte qu'elle manque d'exercices et elle viendra participer à nos promenades guidées du mardi.

Un instructeur de secourisme nous propose une formation aux premiers secours. Ce sera bien utile pour nous rafraîchir les idées car le cours précédent remonte à plusieurs années.

 

Le foyer de Crépy en Valois "La sagesse" nous demande d'intervenir auprès d'un monsieur de 50 ans, diabétique. La rétinopathie lui a fait perdre la vue et il a été amputé d'une jambe. Il désire prendre des cours de braille mais il ne pourra pas monter notre escalier. Nous lui avons remis un cours par correspondance et il sera aidé par une animatrice du foyer. Souhaitons toutefois que le diabète ne diminue pas la sensibilité de ses doigts.

 

Nous avons rencontré un homme de 94 ans qui s'en tire bien. Il vient de faire un AVC et trouve simplement que sa vue a un peu baissé, aussi, il nous demande des livres en gros caractères.

 

Une dame nous appelle de Gouvieux, sa maman est atteinte d'une forte DMLA, qu'elle est tombée plusieurs fois, s'est cassé un pied puis une jambe. Elle n'ose plus quitter son fauteuil, elle a besoin de davantage d'aide à domicile et nous demande d'intervenir.

 

Après notre équipe de Soissons, nous sommes allés à Nogent l'Artaud près de Château-Thierry, dans une très belle maison de retraite. Nous y avons rencontré une dame de 80 ans qui commence une DMLA. Elle est prudente, elle veut s'organiser, elle nous demande des conseils pratiques et une initiation à la marche avec la canne blanche.

 

Notre équipe de Laon a reçu une grand-mère avec son petit garçon de 3 ans né aveugle avec un handicap mental associé. Ce petit sera pris en charge par un établissement de Proisy, plus spécialisé dans le handicap mental que dans le handicap visuel. A suivre.

 

Chaque semaine, une petite jeune fille de 12 ans, mal voyante vient dans nos bureaux de Laon, accompagnée de  son éducatrice. Elle vient du centre SAAAIS de St-Quentin (c'est un service d'intégration des déficients visuels en milieu scolaire normal), elle vient prendre des cours de braille avec Martine qui fait progresser un groupe de 4 élèves.

 

A Amiens, une auxiliaire de vie scolaire est venue nous rencontrer. Elle cherche du travail auprès d'un enfant déficient visuel. Peu de temps après, nous recevons la visite de la maman d'une petite fille de 5 ans, malvoyante qui cherche une auxiliaire de vie scolaire. Devinez ce que nous avons fait.

 

 

Notre équipe de Nogent aide un jeune ivoirien, aveugle (et non pas je n'y vois rien), elle s'occupe de démarches pour ce jeune homme dont le nom est très difficile à prononcer.

 

 A la demande d'"Optic 2000" de Soissons, nous avons pris contact avec une dame de Vic-Sur-Aisne. Un glaucome la rend très malvoyante et elle désire apprendre à se servir de la canne blanche.

 

L'accessibilité

Le 3 septembre, nouveau cours de circulation avec la canne blanche pour Marie-Brigitte dans les rues de son quartier à Soissons. Le 28 septembre pour Samuel, congolais non voyant de 50 ans, cours également de circulation dans les rues et les bus de Creil.

A Compiègne, pendant la 2ème quinzaine de septembre, importante opération de repérage et de description d'une série de parcours dans les rues de la ville. Ce travail réalisé à la demande de l'Office du Tourisme a pour projet (totalement utopique) de permettre à un piéton aveugle, seul, de découvrir le patrimoine historique de la ville en s'aidant d'une brochure descriptive en braille.

Cette brochure décrit depuis l'office du tourisme un itinéraire reliant de site en site 16 lieux, plus 2 trajets à faire en bus vers le Mémorial et le Wagon de l'Armistice.

Ce remarquable travail de précision a été réalisé par Béatrice, non voyante responsable de l'accessibilité qui a analysé les parcours avec sa canne blanche et par Joël notre moniteur de locomotion.

Cette réalisation est un des éléments devant permettre à l'Office du Tourisme d'obtenir le label "Tourisme et Handicap".

 

La chasse aux trésors

Pour compléter nos cotisations qui sont facultatives et nos subventions, nous avons besoin de chercher des ressources nouvelles.

Ainsi, nous avons tenu une brocante à Amiens à la fin août et une à Margny les Compiègne le 7 septembre. Les recettes ont été très modestes puisque maintenant le principe des brocantes est de donner les objets contre 1 €uro symbolique.

Le 10 septembre, notre équipe d'Amiens a participé à une réunion d'information sur le financement des associations, qui n'a pas apporté de nouvelles solutions.

Le même jour, petite cérémonie dans nos bureaux de Soissons. Le propriétaire de la boîte de nuit "Génération Lazer" a eu la très bonne idée de faire un don de 1000 €uros à notre association. La presse était présente à cette remise de chèque entre des 2 côtés "des gens de la nuit".

Le 23 septembre, l'Ecole des Beaux Arts, au rez-de-chaussée de notre immeuble rue St-Nicolas, accrochage d'une exposition de gravures à l'eau forte. Ces œuvres de Jean-Claude Larue seront en vente jusqu'au 27 novembre et ce jour là la moitié des recettes nous sera généreusement offerte par l'artiste!

 

Les permanences volantes

Sous la direction de Michèle Auburtin, notre équipe de Laon a pris l'excellente initiative d'élargir son cercle d'influence en tenant régulièrement des permanences extérieures à la MDPH de l'Aisne à Laon, dans la mairie de Vervins et dans celle d'Hirson, ce qui intéresse beaucoup la presse locale qui relaie bien l'information.

 

On se promène

Le 18 septembre, nous étions 14 de l'équipe du siège à partir à la découverte du nouveau Louvre à Lens. Myriam, une aimable guide conférencière nous y attendait pour nous faire visiter l'exposition sur l'écriture. Elle nous a promenés dans le temps jusqu'aux premiers cunéiformes qui ont marqué, il y a 5200 ans la fin de la Préhistoire et le commencement de l'Histoire.

Elle nous a présenté à imaginer, puisqu'on ne peut ni voir ni toucher, une lettre du célèbre Pharaon Akénathon, un de ses vassaux, un courrier sur pierre gravée, qui doit peser bien plus de 50 kilos, ainsi qu'une stèle funéraire qui, depuis plus de 3000 ans raconte l'histoire d'une petite fille qui n'a vécu qu'une semaine, et encore sur un fragment de marbre du Parthénon, le compte-rendu des finances de la Cité d'Athènes pour ses citoyens d'il y a 2400 ans.

Pour nous "aider", elle nous a distribué de grands livrets mous avec des textes en gros caractères, en braille et de petits dessins en points reliefs encore plus difficiles à déchiffrer que les hiéroglyphes.

LOUVRE LENS 037             LOUVRE LENS 040

Nous l'avons fait remarquer à Myriam qui a avoué que nous étions le premier groupe d'aveugles à visiter cette exposition, qu'elle était très intéressée par nos remarques et qu'en conséquence, elle comptait sur notre groupe pour l'aider à améliorer l'accessibilité aux chefs-d'œuvre et le rendez-vous est pris pour le printemps prochain. En fait, nous avons su plus tard que nous avions été précédés de peu dans cette visite par les membres du Fil d'Ariane de St-Quentin mais qu'eux n'avaient pas pris de guide conférencière.

               

Le 23 septembre, nos amis de l'équipe du Fil d'Ariane de Beauvais sont allés se promener au Tréport. En arrivant, comme ils en ont l'habitude, ils sont allés déposer leurs affaires dans une salle de la mairie qui leur est réservée puis, les mains libres ils se sont divisés en six groupes et sont allés se balader dans la ville et dans le port. Ensuite, bien sûr, ils se sont tous retrouvés à l'heure du déjeuner pour le rendez-vous gourmand au restaurant et ensuite ils sont retournés profiter du soleil et de l'air marin.

On s'est promenés aussi dans les airs. Une de nos membres de Nogent sur Oise, une dame de 80 ans, très mal voyante, a été très heureuse de  faire son premier saut en parachute! Il faut oser le faire, mais il doit se passer quelque chose de particulier à Nogent car c'est la quatrième du Fil d'Ariane à sauter ainsi dans le vide, plus trois qui ont fait le saut à l'élastique!

C'est peut-être parce qu'ils ne voient pas le danger.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 20:52

  Août 2014

 

       Pour quelques semaines de détente, nos équipes se dispersent dans notre beau pays et même au delà pour oublier la pluie et rechercher le soleil.

        Pendant ce (mauvais) temps, nous assurons une permanence légère pour recevoir et envoyer à ceux qui les attendent impatiemment les CD de notre bibliothèque sonore, pour relever régulièrement le courrier, pour s'avancer un peu dans le travail administratif, pour passer quelques moments avec nos amis en Maison de retraite, pour accompagner une dame mal-voyante paralysée, en consultation à Paris…

 

 le 25 :   C'est déjà la rentrée. Retour progressif des uns et des autres qui ont beaucoup à se raconter, en regardant d'un air pensif le planning des prochains mois déjà bien chargés

 

le 27    :   Parution dans le journal "le Parisien" d'un article sympathique sur notre atelier de "sculpture" pratiquée par des non-voyants, dont le reportage a été fait en Juillet.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 17:08

Juillet 2014 

 

le 2 Juillet    :  Enregistrement à 4 voix, montage de la revue "Compiègne notre ville" et diffusion auprès de nos membres locaux.

Nous déposons à l'Office du Tourisme des exemplaires, dont les CD sont imprimés aux couleurs et aux armes de la ville. Ils sont destinés aux personnes qui ne peuvent plus lire ou qui ne savent pas lire le français.

Toutes ces versions sonores sont gratuites.

 

le 4 Juillet   :  Nous nous rendons à Saint-Quentin rencontrer notre équipe dans son lieu de permanences provisoire, au Centre Henri Matisse. (Ils retourneront dans nos bureaux du Boulevard Gambetta, dès qu'ils seront restaurés)

Nous leur apportons des panneaux de communication et des documents en braille pour le stand d'animation qu'ils tiendront en Août dans un Centre aéré.

 

Dimanche 6 Juillet   : Nous nous rendons en petite délégation à l'invitation de Leila Da Rocha et de Patrick Dupont pour le très beau spectacle qu'ils présentent avec leur Ecole de danse à Soissons.

  Nous assistons à une vingtaine de ballets dansés par les élèves, leurs professeurs et par Leila, danseuse orientale et Patrick Dupont danseur étoile de l'Opéra de Paris.

  Un des ballets s'appelle "Mosaïque", sur la musique et les paroles de "Changeons les couleurs, changeons la vie". Il met en mouvements et en grâce la diversité des êtres humains, des enfants, des adolescents, des adultes, des blancs, des noirs, des jaunes, des corps souples et harmonieux, des otistes, des déficients mentaux, des paraplégiques en fauteuil. Tous participent avec un grand bonheur à cette communion artistique.

   Belle participation aussi de la part du public remplissant la grande salle du Centre culturel.

   Après de longs applaudissements et les rappels, Patrick Dupont remercie les personnalités présentes, la chargée de la Culture de la Mairie, le Président de l'Association des Trisomiques 21 également Professeur et Maître de recherches sur cette maladie du cerveau, 2 Médecins spécialistes qui militent pour l'intégration des déficients mentaux, la représentante de l'Ambassade des Etats-Unis qui s'associe au Projet, au Fondateur du Fil d'Ariane. Laurent Woulzy partenaire du projet a été excusé.

  Après le spectacle, accueil chaleureux et tendre de Leila et Patrick qui nous ont mis en relation avec toutes les personnalités présentes.

 

le 10 Juillet  :  Réunion de travail à la Commission régionale d'Accessibilité à Amiens.

le thème les transports ferroviaires en Picardie, les accords passés avec la SNCF et les projets. Nous y étions représentés par notre responsable "Accessibilité" Béatrice Hammel.

 

le 15 Juillet  :  Réunion de la Commission d'Accessibilité de la ville de Noyon

le thème: le schéma des Transports urbains. Accessibilité des véhicules, informations sonores, aménagements des Arrêts.

 

le 21 Juillet   :  L'Equipe du Siège se rend dans notre Antenne d'Amiens pour une séance de travail avec notre Equipe sur place, pour la Communication et ses prochaines manifestations.

Entretien avec la Maman du jeune Robin, qui par suite d'un vieillissement physiologique accéléré est déjà atteint d'une DMLA, alors qu'il n'a que 16 ans.

 

Actualités récentes  :  2 nouvelles personnes viennent nous prêter leur voix et travailler dans notre studio d'enregistrement, une troisième s'intègre dans notre équipe de gestion de notre Bibliothèque sonore.

 

le 28 Juillet : Annie, mal-voyante nous préoccupe beaucoup. Sa maladie neurologique s'est aggravée, la diminution de la vue, sa paralysie la rendent totalement dépendante. Nous avons obtenu pour elle un rendez-vous et nous l'accompagnons à une consultation avec les neurologues hautement spécialisés de l'hôpital de la salpétrière à Paris.

 

le 30 Juillet : Des boissons rafraîchissantes, un gâteau et beaucoup de remerciements pour notre chauffeur-accompagnateur-technicien Guillaume dont le contrat se termine.

        Tous ont apprécié ses qualités exceptionnelles de compétence, de disponibilité, de gentillesse et tous espèrent que nos routes se croiseront à nouveau.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 14:15

Juin 2014

 

le 3 Juin : Comme nous le faisons régulièrement, nous avons préparé un goûter pour nos amis déficients visuels résidents de la maison de retraite " Fournier Sarlovèze ". Nous avons apporté la patisserie et les fruits et le Personnel sur place a servi les boissons.

Nous étions une belle tablée et d'autres résidents que nous ne connaissions pas, se sont joints spontanément à notre groupe, alors nous avons partagé les tartes, les flans et la musique de l'animateur-guitariste qui arrive à jouer juste tout en chantant faux, si bien que personne n'arrivait à chanter avec lui.

Bavardages et papotages avec nos amis, puis nous sommes allés porter des gâteaux et des fruits à ceux d'entre-eux qui ne pouvaient plus quitter leur chambre.

 

 

le 5 Juin : Frère Gérard de l'Abbaye d'Ourscamp est venu chercher les 120 CD de chacun des 2 albums qu'il a composés "le Trésor" et "Qui cherchez-vous?"

Nos CD sont dupliqués et imprimés et mis dans des boîtes avec jaquette en couleurs. Notre quote-part dans cette édition est notre soutien à l'action de l'Abbaye en faveur de l'Enfance en difficulté.

 

 

le 12 Juin : Nous rendons visite à Françoise à Château-Thierry. Très mal-voyante, parmi nos membre depuis longtemps, notre responsable Pierre Le Meunier lui rend visite chaque semaine pour l'aider pour son courrier et ses travaux administratifs. Nous changeons l'embout de sa canne et lui apportons un de nos vidéo-agrandisseurs en prêt, pour remplacer le sien définitivement en panne.

 

 

le 13 Juin : A midi, Nous sommes à nouveau invités par les élèves de la classe "Ulis" du collège Ferdinand Bac.

Ils ont dressé un magnifique buffet, aboutissement de leur année scolaire. Ils se tiennent, souriants, derrière les tables chargées de quantités de petites choses salées ou sucrées, belles à regarder et délicieuses à déguster. C'est un déjeuner-découvertes accompagné de thé à la menthe.

DSCN7139.JPG

Rappelons que cette classe dirigée par Sylvette Courado et son assistante Amandine Caron, n'est pas une école de Cuisine, mais pratique un ensemble pédagogique adapté à ces enfants déficients. Ce programme est destiné à développer leur compréhension, leur créativité, leur mémoire, leur expression verbale, leur goût, leur sens de l'esthétique, leur capacité à mesurer, à calculer...

Chaque élève était habillé d'une chemise blanche, d'un pantalon noir et coiffé d'une toque blanche de cuisinier sur laquelle on pouvait lire au dessus de leur sourire " Ulis  Délices".

En les quittant nous avons remis à chaque élève, à leurs profs et à la directrice du Collège, un CD imprimé contenant l'enregistrement de leur conte " Les délices d'Héraklès ".

 

 

Le même jour , rendez-vous avec une assistante sociale de l'hôpital général de Compiègne à propos de notre amie Annie, hospitalisée, qui se bat depuis plus de 20 ans contre une sorte de sclérose en plaques qui la paralyse et brouille sa vue.

Sa complète dépendance récemment agravée ne lui permet plus de vivre seule et nous cherchons une solution difficile à trouver, compte-tenu de l'urgence.

 ( par la suite d'autres rendez-vous, des visites, des échanges avec les soignants et le Service social nous ont montré l'extrême engagement et la disponibilité des médecins, des infirmières et des aides-soignantes.)

 

 

le 19 Juin : séance de sculpture du Jeudi, dirigée par Dominique qui sait susciter les vocations et la créativité des participants aveugles et mal-voyants.

Ce jour-là, monsieur Grandvalet, journaliste de la revue " Compiègne notre ville ", très intéressé par ce cours, est venu faire un reportage. Il a constaté le talent et le plaisir de maîtriser tactilement l'argile pour faire naître un canard, un poisson, une main...

 

 

le 23 Juin : L'équipe de Compiègne va travailler sur place avec notre équipe d'Amiens et projette en audio-description le film " Jamais le premier soir ".

Appel d'une dame d'Amiens dont le neveu de 16 ans est déjà atteint d'une DMLA, Dégénérescence maculaire liée à l'âge, qui survient généralement après 60 ans!

Il est victime d'une terrible maladie qui accélère très rapidement le vieillissement. Nous proposons de l'aider et de le mettre en relation avec une femme qui a perdu la vue au même âge que lui.

 

 

le 24 Juin : Pique-nique sur les terres de l'Abbaye d'Ourscamp. Nous nous sommes retrouvés une soixantaine, venus de Compiègne et de nos antennes de Saint-Quentin, de Soissons et de Nogent. Temps idéal, déjeuner sous le chapiteau et café à l'ombre fraîche des chênes centenaires

.102_2652.JPG102_2648.JPG

Frère gérard nous conte en chansons l'origine de l'Abbaye depuis Saint Eloi évêque de Noyon puis Bernard, moine prêcheur des Croisades au 13 eme siècle...

Dans la chapelle le Père Vincent nous a fait entendre l'immense et impressionnante richesse sonore de son grand orgue

Nos amis du CLAP le vidéo-club de Creil ont filmé des séquences de ces moments heureux pour le futur DVD sur le " Fil d'Ariane ".

 

 

le 26 Juin : Groupe de paroles.

 

 

le 27 Juin : Intervention de Maria et de Paule devant les 23 élèves du CM 1 de l'Ecole du Centre de Choisy-au-bac.

Les enfants qui avaient bien préparé la rencontre sur le thème: la vie quotidienne des aveugles, ont posé un grand nombre de fraîches et pertinentes questions. En fin de séance, petite initiation au braille et remise à chacun d'un texte à déchiffrer sur la vie de Louis Braille.

 

 

30 juin :  jour d 'anniversaire de Pierre et de Fernande . Un grand moment d 'amitié .

102_2668.JPG

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 15:25

 

MAI  2014

 

 

Le 2 MAI : Intéressant article dans " l'Oise hebdo " sur notre 30 eme Assemblée Générale et ses projets présentés par notre Présidente. Grande photo présentant l'ensemble des participants.

 

le 5 Mai :  Après une longue conversation avec un enseignant devenu très mal-voyant désirant devenir professeur dans un établissement spécialisé pour déficients-visuels, nous lui envoyons une liste d'Etablissements publics spécialisés et l'adresse du Centre de formation adaptée pour les enseignants de ces Etablissements, afin de soutenir son projet auprès du Rectorat (qui semble mal informé).

le même jour , Joël donne un cours de circulation avec la canne blanche à Didier dans les rues de Pont-sainte-Maxence.

 

le 6 Mai :  Entretien avec une de nos membres mal-voyante, atteinte d'une maladie dégénérative du système nerveux. Elle se déplace très difficilement et vient de faire 2 chûtes, dont une a nécessité l'intervention des Pompiers. Nous la conseillons pour ses déplacements dans son appartement avec son déambulateur et l'inscrivons au service de " Télé-Alarme ". 

 

le 7 Mai :  Visite d'Alice, belle jeune fille de 17 ans, née aveugle, que nous avons suivie depuis sa petite enfance. Elève vive et intelligente, elle a toujours été soutenue par sa maman active et entreprenante. Alice, pleine d'imagination a écrit 2 romans policiers dès l'âge de 14 ans. elle s'intéresse davantage maintenant à la musique et à l'improvisation au piano.

 

le 8 Mai :  Malgré le temps incertain, notre équipe installe un stand bien achalandé dans la brocante du quartier Bellicar de Compiègne. Bonnes affaires que la pluie a interrompues définitivement vers 15 heures, dommage.

 

le 13 Mai :  Nous retournons avec plaisir rencontrer les élèves de la classe Ulis du Collège Ferdinand Bac. Ils nous racontent l'aventure qu'ils ont imaginée: la recherche de la recette perdue d'un mystérieux gâteau, " les délices d'Héraclès ", réservé au Roi dans le passé.

DSCN5412.JPGAprès la représentation, soutenue par un conteur musicien, les jeunes élèves nous servent une tarte au camembert et un cake au Livarot accompagnés de thé à la menthe.

Nous sommes à chaque fois émus par le sérieux et la gentillesse de ces enfants handicapés qui sont aux petits soins pour nous.

Magnifique travail de leur professeur Sylvette Courrado et d'Amandine son assistante.

 

le 17 Mai : Nous sommes invités à l'Assemblée Générale de A.H.B. l'association des Albinos du Burkina faso. La Présidente Mariam Maiga retrace les actions engagées depuis 2009, date de la création et présente ses projets de communication et d'activités jusqu'en 2015. L'association collecte des vêtements, des casquettes, des lunettes de vue et des lunettes noires, tout ce qui protège du soleil qui éprouve dangereusement les albinos d'Afrique, ce qui s'ajoute aux très mauvais traitements que la tradition leur inflige.

L'Association s'entoure de partenaires: la Croix Rouge, les Ricochets, l'Ordre de Malte, le Fil d'Ariane...

Les responsables se rendront fin Juin au Burkina Faso avec un chargement de biens collectés.

avant de se quitter, petit buffet africain et boissons rafraîchissantes à l'hibiscus et au gingembre.

 

le 19 Mai : A Amiens, avec l'équipe de notre Antenne, préparation de notre opération de communication, travail sur le fichier numérique et pour la récréation, séance de massage de bien-être et projection d'un film en audio-description, interrompue par une panne du lecteur de DVD.


le même jour, en soirée Maria Izquierdo notre Présidente est invitée au dîner du Lions Club au Golf de Compiègne, où elle reçoit un chèque de 600 euros, montant de la vente de mimosas, que ce club de service organise au début de chaque année, au profit de notre association.

lion-s-club-27-MAI-014.jpgUn grand merci au Lions Club des 3 vallées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le 20 Mai : Une sortie à Paris organisée par Marie-Madeleine. Visite du Palais de la Découverte où se tient une vivante exposition sur le monde des fourmis puis, après le déjeûner on se rend au Petit Palais voisin, pour la visite d'une rétrospective de la Belle Epoque, riche en documents et d'objets des années 1900.palais-de-la-decouverte-mai-2014.jpg

Ce qu'il faut retenir de ces 2 manifestations, c'est que malgré les aménagements annoncés pour les déficients-visuels, ces expositions sont en réalité très peu accessibles aux personnes aveugles et mal-voyante.

 

 

le 21 Mai : Joël donne un cours de circulation avec la canne blanche dans les rues de Trosly-Breuil, à Pierre mal-voyant, membre de l'Arche.

le même jour , un Après-midi de jeux organisé par notre équipe de Nogent, avec sur place concours de belote, goûter et tombola.

le même jour , visite d'une personne âgée non-voyante à la Maison de retraite d'Attichy

 

le 26 Mai  : le matin Maria et Béatrice sont reçues par la classe Ulis dont nous sommes partenaires. Elles proposent aux élèves une initiation au braille. Les enfants sont très réceptifs et montrent une rapide compréhension de notre système d'écriture tactile.

 

le même jour , Jean-Claude, notre " voyageur d'essai " est mobilisé par l'Agence d'évaluation du Service d'" Accès plus " pour les gares régionales. Il doit valider le parcours Creil-Compiègne, mais l'expérience est un échec: agents de la SNCF mal informés, très maladroits dans le guidage et malgré la demi-heure d'avance, le train a failli être manqué.

 

le 30 Mai : Nous sommes appelés par nos amis Leila da Rocha, danseuse orientale et Patrick Dupont, qui fut danseur étoile de l'Opéra. Ils dirigent tous deux l'Ecole de danse de Soissons et nous proposent de faire participer de jeunes déficients-visuels à une facile chorégraphie sur une musique de Laurent Woulzy.

Ils ont le projet d'ouvrir prochainement une classe de danse pour les jeunes handicapés physiques, sensoriels et mentaux.

 

le 31 Mai : Le soir à Soissons spectacle théâtral donné par la Compagnie " Rive Droite ", dans laquelle 3 des actrices sont des non-voyantes du Fil d'Ariane.

 

Rappelons que 3 jeudis par mois ,l 'atelier de sculpture remporte un vif succès

 Après midi de tedente pour tous les participants.

102 2530

 

 

 

 


Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 14:49

AVRIL 2014

 

 

le 1er : Réunion du Conseil d'Administration présidée par Maria Izquierdo.

séance du matin: Commission des Comptes. examen détaillé des comptes de l'Association présentés par le Trésorier Jean-Pierre Despinoy. A l'issue de la séance, le Quitus est voté pour le Trésorier.

L'après-midi: Tour d'horizon de la vie de l'Association, Antenne par Antenne, avec en particulier le point sur les démarches avec les Assurances pour l'incendie de notre local de saint-Quentin.

Parmi les décisions: reprise du Plan d'Information après les élections municipales.

 

le 2 : Recherche d'explications auprès de la C.A.F. pour une diminution de l'Allocation vieillesse d'une personne mal-voyante.

 

Période d'intense activité pour la préparation de la prochaine Assemblée Générale, en particulier pour l'administratif et l'intendance.

 

le 14 : Notre Présidente se rend à notre Permanence d'Amiens, pour un rendez-vous avec 2 représentantes du Conseil général de la Somme, qui veulent mieux situer notre Association.

Ensuite nous projetons un film en audio-description pour nos membres dans la grande salle du rez-de-chaussée.

 

Le même jour, nous rencontrons à nouveau les experts des Assurances dans notre local de Saint-Quentin. Encore quelques points à règler entre eux avant le commencement des travaux.

 

le 15 : Appel d'un homme de Tergnier. Son épouse de 47 ans est atteinte d'une nouvelle maladie orpheline évolutive qui détruit la vue (il ne lui reste plus qu'un dixième à un oeil) et ensuite provoque des lésions dans la moelle épinière. Ils ont une fillette de 6 ans. Ils vont devoir quitter leur maison à étages pour un appartement de plain-pied. Nous lui donnons des conseils pour l'accessibilité et proposons notre soutien par nos équipes de Saint-Quentin et du Siège.

 

Le même jour nous recevons la visite du Psychologue du SAIDV, le Service d'intégration scolaire des enfants déficients-visuels, d'Agnets. Il désire mieux nous connaître et accompagne un jeune homme d'une vingtaine d'années, très mal-voyant et très timide qui voudrait participer à nos activités.

 

le 16 : C'est la journée de notre 30eme Assemblée Générale, salle Saint-Nicolas à Compiègne.

AG 2014 016             AG 2014 015

Bonne représentation de nos membres, 120 personnes présentes et 125 pouvoirs reçus par la poste.

AG 2014 020            AG 2014 027

Les 13 pages du Rapport d'Activité, présenté par Pierre Hoppeler Président sortant, démontrent la vitalité de notre Association dans notre Région et la diversité de nos actions

Le Rapport de Trésorie présenté par Jean-Pierre Despinoy, montre la stabilité de nos comptes, mais met en relief la nécessité de compléter nos recettes par des prélèvements sur nos réserves.

Le Rapport d'Orientation, présenté par notre Présidente Maria Izquierdo montre l'ambition de développer notre Communication pour amplifier notre action et rechercher de nouvelles sources de financement.

Les 3 Rapports ont été votés à l'unanimité.

L'Assemblée a exprimé sa chaleureuse approbation des 30 ans d'action des 2 membres-fondateurs Monique Farcy et Pierre Hoppeler qui ont passé le flambeau à la nouvelle Présidente et à son Equipe vivement encouragées par la Salle.

Invitée à la tribune Mariame Présidente de l'Association des Albinos du Bourkina-Faso a évoqué le sort tragique de ces enfants déficients-visuels en Afrique noire occidentale et a dit l'aide que nous pouvons leur apporter. A suivre.

Apérétif et déjeuner sur place pour une centaine de convives.

 

le 19 :  Intéressant reportage sur notre Assemblée Générale dans le Courrier Picard accompagné d'une photo montrant l'ensemble de nos participants.

 

 

le 23 :  Appel d'une puéricultrice de la PMI ( Protection maternelle et infantile ) de Creil. Elle a reçu une maman et sa petite fille de 3 mois, très mal-voyante, atteinte de l'amorose de Léber et d'un nigstamus. La maman se désespère pour l'avenir de cet enfant. Elle a été orientée vers le service spécialisé de l'hôpital Necker.

Nous donnons des conseils pratiques pour stimuler l'éveil du bébé, puis pour l'intégrer en maternelle dès ses 3 ans. Nous l'orientons vers le SAIDV d'Agnets et vers l'ANPEA (l'Association Nationale des Parents d'Enfants aveugles ), Où elle pourra rencontrer d'autres parents d'enfants déficients-visuels.

Nous sommes naturellement à la disposition de cette maman pour la rassurer sur l'avenir de sa fille.

 

Le 25 :  Dernier jour du stage parmi nous, de la jeune Margot, préparant un Bac d'Aide à la personne, au Lycée d'Estrée Saint-Denis. Excellente stagiaire qui, comme toutes les jeunes que nous recevons, montrent toutes de réelles qualités d'attention aux personnes, de gentillesse, de serviabilité, de ponctualité et d'un vrai désir d'apprendre.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 15:32

MARS 2014    

le 3  : Nous recevons un groupe de 15 jeunes gens en "Contrat d'Avenir" avec le Conseil Général de l'Oise. Ils ont suivi une formation de 3 mois pour devenir des "Visiteurs de la convivialité" chez les personnes âgées. A leur demande nous les informons sur la manière de se présenter et de communiquer avec les personnes déficientes visuelles et éventuellement de les guider. Nous leur expliquons les différentes façons de mal voir, nous leur montrons des aides techniques, des jeux adaptés et leur remettons des fiches pratiques.

Ce groupe est attaché au Réseau Solidarité de Senlis.

 

le 5 :  Nous recevons un nouveau groupe de 12 "Visiteurs de la convivialité" attaché au réseau Solidarité de Noyon-Compiègne du Conseil Général.

Nous leur donnons les mêmes informations qu'au groupe précédent, nous répondons à leurs questions et les documentons.

 

le 6 :  Réunions du Groupe de Paroles animé par Paule Buchaille.

 

le 8  : A l'Hôtel de Ville de Compiègne inauguration de la "Maison de la Poésie" dont notre bénévole Josy-Anne Micol est présidente, en présence du Maire Philippe Marini et de Claire Aoun conseillère à la Culture.

Des poèmes sur le thème de l'Art ont été lus à haute voix, dont un par le Maire.

          Cette initiative est une incitation à la création poétique, discipline bien accessible aux déficients visuels.

 

le même jour  Journée de la Femme. Petit Forum au Zicodrome. Une des associations présentes venue de Paris, enseigne la danse et particulièrement le Tango pour les personnes non-voyantes. Belle démonstration faite par deux de leurs membres qui sont également membres de notre Bureau Paule Buchaille et Béatrice Hamel.

Notre présidente Maria Izquierdo y a rencontré Christian Dubois, nouveau délégué à Compiègne de l'association " la D.M.L.A. " de Créteil.

 

le 10 : Frère gérard, religieux de l'Abbaye d'Ourscamp, un de nos membres mal-voyants, est venu prendre livraison de 40 copies de chacun des 2 disques de chansons qu'il a composées pour animer les rencontres avec les enfants défavorisés dont s'occupe l'Abbaye.

Le Fil d'Ariane a offert ces 80 copies avec disques et jaquettes imprimés, en solidarité avec cette action.

 

le 13  :Nous intervenons dans la Maison de Retraite d'Orouy pour présenter les principales maladies oculaires et leurs altérations sur la vue et nous proposons une information pour améliorer la communication et le service auprès des personnes aveugles et mal-voyantes.

          Nous intervenons en première séance pour un groupe d'infirmières et d'aides-soignantes, puis en seconde séance pour un groupe de personnels de service.

          Nous montrons du petit matériel technique et distribuons des Fiches pratiques.

          Nous rencontrons une résidente devenue aveugle et sa fille.

 

le même jour     1er cours de sculpture sur argile donné par Dominique Bercq. Les premiers tâtonnements des participants non-voyants sont très encourageants.

 

le 14 : A la Maison départementale du Conseil Général antenne de Compiègne, présentation officielle du nouveau Service des "Visiteurs de la convivialité".

          Sont invités les représentants des usagers et les partenaires: Services d'Aide à domicile, les Services d'Aide à la Famille, les Services sociaux et nous, seule association de personnes handicapées.

          Ces visiteurs se rendront au domicile des personnes âgées de plus de 60 ans exprimant un sentiment de solitude. Pour être identifiés ces visiteurs porteront un blouson du Conseil Général et présenteront une carte officielle.

          Excellente initiative qui permettra sans doute d'orienter vers nous des personnes déficientes visuelles.

 

Toujours le même jour le 13,  Comme l'an passé, nous sommes le public choisi par les enfants handicapés de la classe Ulis du Collège Ferdinand Bac. Nous assistons donc au travail de création d'un conte merveilleux sur les 5 sens.

         DSCN2948.JPG Avec humour et très grande gentillesse, un conteur professionnel aide les élèves à canaliser leurs idées et leurs échanges, tout en respectant leur fraîcheur poétique.

          A la fin de la séance nous dégustons un curieux gâteau au camembert que les enfants ont préparé pour nous.

          Quel beau travail de pédagogie adaptée pratiquée par Sylvette Courrado leur professeur et son assistante.

 

le 18 : Appel d'un enseignant de 44 ans devenu mal-voyant, en arrêt de travail depuis 2 ans. Très dépressif, après une tentative de suicide, il voudrait maintenant reprendre son travail mais dans un établissement spécialisé pour élèves déficients visuels. Il demande comment faire.

 

le 20 : Deuxième journée d'intervention auprès des personnels de la Maison de Retraite d'Orouy. Comme la semaine précédente une séance d'information pour les soignants, puis une séance pour les personnels de service.

 

le même jour     2eme cours de sculpture, les résultats sont déjà surprenants aussi les cours auront lieu 3 fois par mois, en alternance avec le groupe de Paroles.

 

le 22 : Invités par l'Equipe du Fil d'Ariane de Laon, nous déjeunons dans le Campanile de la ville et nous y retrouvons avec grand plaisir des amis des Equipes de Soissons et de Saint Quentin. Nous sommes 44 plus une petite fille autour de la table et 2 chiens-guides sous la table.

 

le 27  : Commission d'accessibilité de Noyon. Nous accompagnons un groupe de lycéennes qui doivent réaliser pour leur Bac une étude des conditions de circulation des personnes handicapées, en centre ville, avec identification des obstacles.

 

le même jour     Séance de lecture de poêmes dits par Josy-Anne et Didier Van Der Horst pour une sélection de textes de "La Maison de la Poésie".

 

 

le 31 : Pour le Conseil Régional, Nouveau parcours-test du Service "Accès +" aux T.E.R. sur le trajet Longueil-Annel à Creil où le contrôleur a failli arriver trop tard pour faire descendre à temps du train notre testeur non-voyant.

Repost 0
Published by le-fil-dariane
commenter cet article